Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

10ème Tournoi Laure-Ecard, jour 2 : La France confirme, l'Australie sur courant alternatif



La 10ème édition du Tournoi Laure-Ecard aura donc bien ce dimanche sa finale attendue entre la France et l'Australie, les deux nations ayant confirmé ce samedi face à la Belgique et à la Russie leur victoire de la veille.

Peut-être la présence du Président de la FFBB Jean-Pierre SIIUTAT a-t-elle inhibé les joueuses des deux camps mais toujours est-il qu'avec un faible 34% d'adresse chez les Bleues contre un famélique 27% dans le camp d'en face (38/122 au total dont 4/33 au-delà de l'arc) les spectateurs présents ont presque eu droit à un 2ème feu d'artifice... mais avec des pétards mouillés !
Jean-Pierre SIUTAT remet 2 maillors aux parents de Laure ECARD et à sa sœur Johanna
Jean-Pierre SIUTAT remet 2 maillors aux parents de Laure ECARD et à sa sœur Johanna

Le début de rencontre est animé car les deux équipes se rendent coup pour coup Jusqu'à 7-4, la France se créant par la suite un petit matelas de 6 points d'avance à 17-11 grâce notamment à une Emmanuelle TAHANE ultra-dominante avec déjà 5 rebonds et 9 points à 4/4 après 10 minutes.
Les Bleues commettent beaucoup de fautes (9 à 1 après 13 minutes de jeu seulement) mais malheureusement pour elles les Belges n'en profitent que moyennement avec un 5/10 seulement aux tirs de réparation. Comme la veille déjà, c'est la Capitaine Billie MASSEY qui se montre la plus efficace avec 9 points et 3 rebonds à la mi-temps atteinte sur la marque de 28-20 avec au passage un superbe panier de Serena MANALA sur un superbe service de la précieuse Camille DROGUET.

La deuxième mi-temps ne sera pas véritablement enthousiasmante, nos voisines d'outre Quiévrain ne prenant que peu de tirs, sans doute perturbées par la zone tricolore. Côté belge, on a cependant du mal à comprendre ces possessions jouées avec une "grande" positionnée en tête de raquette et dribblant jusqu'à la limite des 24", "bouffant" ainsi le chrono comme s'il s'agissait de protéger une victoire à l'ultime seconde. Strange, pour le moins ! Côté tricolore, ce que l'on a du mal à comprendre c'est pourquoi on joue à 11, Coline FRANCHELIN prenant la place de Claire PARISI dans la colonne "dnp". Strange aussi !
Bon, je vous dit tout ça pour ne pas parler du 1/15 d'Océane MONPIERRE au tir ou du 0/7 d'Emmeline LEBLON, autrement dit d'une partie moyenne que la France remporte tranquillement dans l'étouffoir de Leyrit.
Mais demain, face aux U19 de l'Australie, il lui faudra montrer autre chose !

> Quelques photos de la rencontre par ici...

France 50 - Belgique 41 (17-11, 11-9, 12-11 et 10-10)
Pour la France : MONPIERRE 3 pts, GNAGO 8 pts, JACOVLEVICH 2 pts, TAHANE 9 pts et MANALA 10 pts puis MBANDU 2 pts, DROGUET 6 pts, TRASI 6 pts, FOFANA 4 pts, BREMAUD et PARISI. FRANCHELIN dnp
Pour la Belgique : LEBLON 1 pt, HAMBURSIN 7 pts, VERVAET 2 pts, Bi. MASSEY 15 pts et DEVOS 14 pts puis HEEMELS 2 pts, PEETERS, DITS et VAN DENSTOCK et DESCAMPS. Be. MASSEY dnp

10ème Tournoi Laure-Ecard, jour 2 : La France confirme, l'Australie sur courant alternatif
La première rencontre de la journée opposant l'Australie et la Russie aura donné lieu en fait à deux matchs.

Un premier de 20 minutes au cours duquel les jeunes australiennes dominent de la tête et des épaules une bien faible équipe russe : 16-8 dès la 8ème, 29-14 dès la 12ème, 35-17 à la 14ème et finalement 47-29 à l'heure de couper les citrons. Mis à part les fautes commises, domaine dans lequel les russes brillent de mille feux comma la veille, tout le reste est à l'avantage des Aussies. Dans le camp d'en face, la copie rendue est bien pâlichonne et pour tout dire, la grande Russie est à la cave comme on l'a rarement toutes générations confondues au basket. Dur sans doute pour le légendaire Igor GROUDINE, présent dans les tribunes...

Un deuxième de 20 minutes également, les 20 dernières, au cours desquelles Kamilla OGUN, Anna ZAITSEVA et leurs copines vous réussir tout ce qu'elles avaient auparavant raté, bousculant les Australiennes jusqu'à posséder par deux ou trois fois la possession pour égaliser, voire mettre à mal la finale tant attendue de ce dimanche. Le jour et la nuit en quelque sorte. Il faut dire qu'avec 68% de réussite à la mi-temps il était difficile pour les vertes de maintenir le standing pendant 40 minutes. Las pour elles, le débours concédé de 18 unités à son maximum (35-17) s'avère finalement insurmontable et l'Australie, malgré la superbe remontée des russes, s'impose au final 81-76.

> Quelques photos de la rencontre par ici...

Australie 81 - Russie 76 (23-12, 24-17, 15-25 et 19-22)
Pour l'Australie : SCANLON 9 pts, ANSTEY 7 pts, FOWLER 6 pts, POTTER 10 pts et SHELLEY puis GOODCHILD 8 pts, BOURNE 2 pts, EMMA-NNOPU 6 pts, HEAL 7 pts, D'ANGELO 11 pts, SIMONS 15 pts et MOTUGA
Pour la Russie : STOLYAR 7 pts, KOMAROVA 8 pts, ZAITSEVA 16 pts, KOZHUKHAR 10 pts et MATVEEVA puis OGUN 8 pts, ZOTKINA 6 pts, IGNATOVA 12 pts, TARABARINA 5 pts, ZVEREVA 4 pts et SAFONOVA. MIKHAILOVA dnp

10ème Tournoi Laure-Ecard, jour 2 : La France confirme, l'Australie sur courant alternatif
"Et sinon", me direz-vous ? Sinon j'ai fait une rencontre à laquelle j'ai maintes fois pensé, que j'aurais peut-être dû faire plus tôt, que j'aurais sans doute pu faire plus tôt mais que je n'ai jamais eu le courage de faire pour tout une foultitude de bonnes et de mauvaises raisons. Cette rencontre, sans aucun doute la plus émouvante de mon demi-siècle, je ne l'oublierai pas...

Dimanche 14 Juillet 2019
Dominique B.

Lu 507 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.