Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

Aix: la sale soirée



"Entre mon devoir de réserve vis-à-vis de l'arbitrage et la volonté de ne pas vouloir allumer une ou deux joueuses dans la presse, je ne vais pas avoir grand chose à vous dire" prévient dès l'ouverture de son point-presse d'après-match un Damien LEROUX alternant entre colère froide, frustration et - avis personne mais j'ose - léger découragement. Tout est dit...

La partie débute avec un "5" inédit côté aixois puisqu'avec les absences conjuguées de Linda BOUSBAA et Kelly CORRE (tympan fissuré) ce sont Manon CUOMO, Stéphanie DUBOIS, Shenita LANDRY, Bérengère DINGA NBOMI et Justine BARTHELEMY qui sont alignées. Et si on excepte ce 0-4 initial signé Brooklyn POPE et Mélanie DEVAUX, c'est plutôt pas: ça défend bien (mention à Justine BARTHELEMY), ça score à la périphérie (Bérengère DINGA NBOMI à 3-4 puis Manon CUOMO à 6-4), ça provoque des fautes (4/4 aux lancers par Justine BARTHELEMY pour le 8-4 puis Bérengère DINGA NBOMI pour le 10-5), tout cela sans l'apport de Shenita LANDRY que l'on ne trouve pas et qui tarde à mettre la machine en route, devant ainsi attendre la 5ème minute pour enfin avoir un tir et le convertir. A ce moment là, Aix fait la course en tête à 12-5! Les deux dernières minutes seront malheureusement un grand moment de n'importe quoi entre les deux formations, les locales étant alors sanctionnées par 4 balles perdues, 1 contre subi et un 0-6 remettant Limoges dans la course (12-11). On atteint la 10ème sur la marque de 13-11.

D'entrée de deuxième période, Clarisse BERANGER puis Mélanie DEVAUX de loin portent les visiteuses en tête à 13-16. C'est d'ailleurs une véritable averse de paniers primés qu'inaugure la numéro 12 de Limoges puisque dans la foulée c'est Manon SINICO qui s'y colle (18-19) puis Mélanie DEVAUX encore (19-22), Tiphaine MELOIS (19-25) puis Mélanie DEVAUX toujours (22-28). En fin de période, Manon MOREL apportera elle aussi sa pierre à l'édifice avec la réussite du 27-33. Côté aixois, on ne lâche pas notamment parce que l'on trouve enfin Shenita LANDRY. Avec 10 points dans la période, l'américaine permet aux blanches de rester en vie, Manon CUOMO et Viviane ADJUTOR y allant elles aussi de leur réussite au-delà de l'arc. Vous l'aurez compris, c'est un à un concours de 3-points auquel nous assistons durant ces 10 minutes, le jeu collectif étant à peu près absent de chaque côté du terrain. Étonnant côté aixois, moins surprenant côté limougeaud. 30-35 à la mi-temps mais déjà ce léger sentiment d'inachevé face à ce 0/6 de Stéphanie DUBOIS ou encore ces refus de tir signés Justine BARTHELEMY, Viviane ADJUTOR ou encore Stepha MBAYE.

Mélanie DEVAUX, bien défendue cette fois par Bérengère DINGA NBOMI
Mélanie DEVAUX, bien défendue cette fois par Bérengère DINGA NBOMI
Les débats, déjà peu propices à la poésie, se tendent encore un peu plus à la reprise. Il faut dire que le duo arbitral est totalement dépassé par les évènements. Sur le plan du jeu aussi les deux équipes se rendent coup pour coup mais l'écart demeure en faveur des joueuses de Maxime BEZIN (32-37 par Mélanie DEVAUX, 35-39 par Manon MOREL puis 39-46 suite à un 0-6 signé Manon SINICO, Cyrielle RECOURA et Manon SINICO (26ème). Les 4 dernières minutes sont en revanche totalement favorables aux aixoises qui refont leur handicap et repassent même en tête au prix d'un 12-0 signé pour moité Shenita LANDRY mais aussi Manon CUOMO, Bérengère DINGA NBOMI et Stéphanie DUBOIS, ces dernières à 4/4 aux lancers. A 51-46, Mélanie DEVAUX est toute heureuse de de clore cette période sur un nouveau primé, son 4ème personnel de la soirée (à 4/5). 51-49 à la 30ème.

Cette fois, nous avons perdu le duo arbitral et ça commence à se chauffer sur le parquet. A 51-56, les deux sifflets de la soirée sont même obligés d'improviser une sorte de "temps-mort arbitre", le temps de parler à un coach mécontent, puis à l'autre coach tout aussi mécontent, de parler aux joueuses ensuite, de convoquer les deux capitaines... Bref! Tout cela pourrait tourner vinaigre... En tout cas, la série noire continue pour Aix qui voit son hôte s'échapper à maintenant 51-60 à l'issue de 5 minutes sans marquer. Cerise sur le gâteau: ce 1/8 aux lancers pour Stéphanie DUBOIS (0/4), Viviane ADJUTOR (0/2) et Bérengère DINGA NBOMI (1/2). La partie est maintenant perdue et il s'agit qu'elle s'achève sans heurts ni blessure. Sur une nouvelle vilaine faute de Brooklyn POPE, Shenita LANDRY est d’ailleurs à deux doigts de mettre sa main dans la figure de l'américaine: faute technique pour l'une, antisportive pour l'autre. Tout un symbole...

"On a des meilleures stats qu'elles (70 à 64), on prend 52 rebonds à 28 je n'ai jamais vu ça... En revanche, on perd 24 ballons. On le savait, mais dès que ça fight on on est perdus. En défense, on fait beaucoup trop d'erreur et en attaque, on a été tellement dépassés par leur engagement physique... Quand on a un lay-up et qu'on ne le met pas, quand on a des lancers et qu'on ne les met pas... On fuit, on a peur... Aujourd'hui je ne vous en dirai pas plus, je ne veux pas faire plus de mal que ça aux filles à qui je pense car je pense qu'elles vivent déjà mal la situation"" conclut Damien LEROUX. Pour couronner le tout, notons ce samedi que Chartres s'impose face à Le Havre (61-44), Dunkerque bat Roche Vendée (97-69) et Reims s'impose à Léon Tregor (73-70), autant de résultats inattendus mais surtout défavorables au PABA. On peut faire confiance au coach aixois pour que demain soit un autre jour: la lutte continue!

Aix 60 - Limoges 68 (13-11, 17-24, 21-14 et 9-19)
> Les stats de la rencontre par ici...

Dimanche 23 Mars 2014
Dominique B.

Lu 716 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.