Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

Bourges XXL



La rencontre démarre totalement à l'avantage des Tangos: 0-4 (SALAGNAC par deux fois) puis 2-8 (MIYEM par deux fois également). Voilà une entrée en matière bien compliquée! Inès AJANOVIC réagit bien un court instant (6-8) mais l'avance de Bourges atteint un moment 7 unités à 6-13 sur un missile primé de Stella KALTSIDOU. Fort heureusement, les lattoises finissent fort la période, par un 8-0 signé PEROVANOVIC, POTO (2/2 aux lancers suite à une faute antisportive concédée par Maja MILJKOVIC), SKRELA et DIJON. A la pause, le BLMA mène par la plus petite des marges (13-12) et on se dit que même sans être au top, le coup est jouable. Malheureusement, les prémices de ce qui va conduire le BLMA à sa perte sont déjà présents: 5 rebonds à 11 et 3 passes décisives à 5...
La petite meneuse serbe Maja MILJKOVIC n'a pas fait une entrée tonitruante dans cette rencontre (1 antisportive, 1 balle perdue, 0/1 au tir) mais la voilà qui élève d'un coup son niveau pour retrouver celui qu'on lui connaît: 2+1 d'entrée de jeu (14-16) puis 2+1 à nouveau pour porter le score à 16-27 (16ème). Ajoutez une passe et un rebond et vous comprendrez pourquoi Pierre VINCENT a laissé sa n°5 pendant 9 minutes sur le terrain dans cette deuxième période. En plus, les copines se mettent à l'unisson: on durcit le jeu, on défend fort et on continue à largement dominer le rebond (déjà 8 prises pour Cathy JOENS. Du côté des blanches en revanche, on traverse des minutes très difficiles: 1/15 au tir et 2 balles perdues. 4 petits points marqués, dont deux lancers de Fati SACKO. L'intérieur local continue à être dévasté par les berruyères (18 points à 8) et à la mi-temps, le tableau affiche 18-33. Les mouches ont changé d'âne et déjà on s'inquiète de la suite des opérations...

Bourges XXL
A u retour des vestiaires malheureusement, les choses ne changent guère... On ouvre bien les débats avec un 2/2 aux lancers par Iva PEROVANOVIC, mais derrière c'est un 0-9 qui sanctionne le nouveau temps faible. Le tableau affiche maintenant son plus gros écart: -22 à 20-42.Sur les 6 derniers points marqués en 15 minutes, on ne compte qu'un seul panier. La réussite, si l'on peut dire, est à 27% à la 30ème (11/41). On fulminera pour le principe contre quelques coups de sifflet intempestifs ou au contraire non donnés mais franchement, il y a bien longtemps que l'affaire est pliée. Les deux hommes en gris finalement ne font guère que hacher le spectacle et rendre ce match, déjà décevant, encore moins plaisant à voir.
Le score n'a plus d'importance dans cette rencontre puisque la série se joue au meilleur des 3 matchs. La dernière période ne servira donc pas à grand chose, si ce n'est augmenter quelque peu nos regrets. On saluera à la 36ème l'entrée en jeu de Mathilde ROCHE, la numéro 10 du BLMA ne prenant pas sa chance sous le panneau à sa première occasion mais convertissant peu de temps après son seul tir.

Une fois encore après la rencontre à Basket-Landes, le BLMA n'a pas su répondre au défi physique imposé par son adversaire. Avec un si faible 15/51 et une évaluation collective de 28 dont 14 pour la seule Iva PEROVANOVIC, il n'était pas envisageable d'espérer autre chose que cette grosse défaite. Les bancs respectifs des deux équipes apportent 14 et...32 points!
Prochaine tentative dès dimanche au Prado pour gagner le droit à une belle ou travailler en vue de Bercy!

> Les photos de la rencontre par ici...

BLMA 45 - Bourges 72 (14-13, 4-20, 17-20 et 10-19)

Vendredi 22 Avril 2011
Dominique B.

Lu 1427 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du basketteuses.info et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.