Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

Final 4 Espoirs : Bourges assume son statut, Charleville se fait plaisir



Bourges, comme la veille

Ce sera donc Bourges qui affrontera Lyon Asvel pour la "vraie" finale de cette catégorie Espoirs, la seule qui donne le titre et l'accession à l'étage supérieur de la NF1. Il faudra pourtant un jour que quelqu'un arrive à persuader la Fédération, notre chère FFBB, que le Champion de France Espoirs doit être celui qui dispute les rencontres NF2, le championnat Espoirs et qui remporte ensuite le Final 4 et non le club qui évolue en NF1 qui - accessoirement - dispute moins de rencontres. Cela permettra de valoriser ce Final 4 dont chacun repart plus ou moins frustré, le match suivant devenant ainsi un barrage pour la NF1.

Même si c'est Lisa PERISSE qui ouvre le score pour les filles du Sud-Ouest, c'est Bourges qui pose d'entrée sa patte sur la rencontre, comptant ainsi 10 unités d'avance avant même la 7ème minute. A 8-18, il est évident que le trio Anne-Lise MIPOKA-Yasmina KAMARA-Bintou MOCTAR est décisif avec respectivement 7 points, 2 points, 2 points et 6 rebonds. Dans la peine pour atteindre le cercle, Basket Landes survit grâce aux fautes provoquées (déjà 3 pour Claire PARISI) et aux lancers qui s'en suivent. A cheval sur les deux quarts et malgré un temps faible des Tangos, cela suffit à réduire l'écart mais pas à repasser devant. La mi-temps est atteinte sur la marque de 34-26, Yvanna ENJOLVY ayant apporté elle aussi quelques unités au scoring. Même parfois avantagé par un arbitrage gentiment "maison" - exactement comme la veille - Bourges défend excellemment bien, empêchant par exemple Claire PARISI d'user de ses habituelles feintes de l’œil et de distiller ses traditionnelles passes décisives renversées ou Sirine MEHADJI d'avoir trop de munitions.

Au retour des vestiaires, c'est encore une fois les défenses qui vont prendre le pas sur les attaques. La zone de Basket Landes perturbe bien Bourges mais pas une once de réussite ne vient couronner les tentatives au shoot des blanches. Le score n'évolue ainsi que peu. Malgré les appels des parents landais à Olivier LAFARGUE ("Olivier, avec nous ! Olivier, avec nous !" scandent-ils en clin d’œil au technicien devenu berruyer), les Filles de Vincent JOLY sont confrontées au même souci que celles d'Emmanuel HOERTER hier : jamais décrochées (36-32, 39-34, 43-37 par exemple) mais jamais non plus en capacité de faire basculer la rencontre.

Arès avoir donc bataillé ferme - au figuré comme au sens propre - Bourges s’impose ainsi 53-42 au terme d'un match âpre, rugueux, un de ceux que l'on déconseillera à ceux de vos amis qui ne connaîtraient pas le basket féminin et qui souhaiteraient le découvrir.

Bourges 53 - Basket Landes 42 (18-12, 16-14, 9-8 et 10-8)
Pour Bourges : PEYREGNE 5 pts, ENJOLY 13 pts, MIPOKA 11 pts, KAMARA 4 pts et MOCTAR 12 pts puis THIEBAC 3 pts, HAMAOUI 3 pts, YALE 2 pts, ASTIER et BENEDETTI
Pour Basket Landes : PARISI 11 pts, PERISSE 6 pts, DOMENGER 6 pts, MEHADJI 9 pts et CARRAU puis LABADIE 3 pts, CABE 4 pts, GREGOIRE 3pts, RENOU et COSTEDOAT

Les réactions d'après-match

> Virgile ABEL (coach Bourges) : "On fait une très très bonne entame de match mais on se cale ensuite trop sur le rythme de Basket Landes. On les laisse revenir, ils nous font déjouer en attaque mais on fait une très belle prestation défensive. Cela fait deux mois que j'en parle aux Filles en leur disant que ce genre de rencontre ne se gagne pas autour des 80 points mais plutôt autour des 50-60. C'est un peu la même physionomie que le match d'hier, on ne se fait pas vraiment peur mais on n'est pas non plus très rassuré quant à l'issue du match.
L'objectif est maintenant de récupérer car entre les Pros et l'Equipe de France notre préparation a été un peu tronquée. On pensera ensuite à installer notre basket contre Lyon qui est une équipe encore plus forte que ce qu'on a rencontré et puis enfin on ira à Mondeville pour les jouer les yeux dans les yeux et surtout être nous-mêmes.
"

> Vincent JOLY (coach Basket Landes) : "Les qualités athlétiques de Bourges, tout comme leur activité, ont fait la différence. Anne-Lise MIPOKA, Bintou MOCTAR ou Yasmina KAMARA sont tellement intenses, tellement costaudes que c'est compliqué. Malgré tous nos efforts, elles nous prennent la moitié des rebonds. On a pourtant réussi à les amener à faire ce que l'on espérait, les maintenir à 50 points mais c'était dur de combattre. On espérait compenser avec autre chose parce qu'on a une équipe de shooteuses mais ça n'a pas marché. Ce sera ça mon seul regret : ne pas avoir rentré 2 ou 3 de la bonne quinzaine de tirs ouverts à 3-points qu'elles ont eus parce que ce sont les tirs qu'on voulait avoir pour les joueuses qu'on voulait. Mais voilà, on ne les a pas mis. C'était notre salut parce qu'on savait que même avec beaucoup d'énergie on ne parviendrait pas à tout compenser. Les matchs se ressemblent et se jouent sur l'impact physique qu'on ne gère pas : le match aller chez nous, l'année dernière au Final 4... On n'est pas loin, on croit qu'on peut mais on n'y arrive pas...
Je reste très satisfait de ce week-end. On fait une très bonne saison en NF2 et en Espoirs, on joue dans la plus belle salle de France, on joue contre le club le plus prestigieux : il n'y avait que du plaisir à prendre. Bien entendu on aurait préféré gagner mais ça ne m'enlèvera pas le plaisir d'avoir atteint nos objectifs. On a la chance aussi que notre saison ne soit pas terminée puisqu'il nous reste la Coupe des Landes dès mercredi pour un nouveau match engagé et intense dans les arènes. Les joueuses auront sans doute un peu de déception, je les comprends et c'est normal mais je les invite à vite basculer sur cet objectif.
"

> Claire PARISI (Capitaine Basket Landes) : "Forcément on est déçues, forcément on aurait aimé repartir avec un titre aujourd'hui. Mais pour battre cette équipe de Bourges aujourd'hui, il aurait fallu qu'on sorte un match parfait. Même si on n'était pas forcément loin au score, on sentait que pour nous tout était compliqué en attaque. Il nous a manqué peut-être un peu d'adresse et sûrement quelques kilos pour faire jeu égal avec elles. On s'est battues avec nos armes mais ce n'était pas suffisant. On peut quand même être fière de notre saison... qui d'ailleurs n'est pas finie. Il faut qu'on se remobilise vite pour notre demi-finale de Coupe des Landes mercredi !"
C'est l'heure des embrassades chez les Tangos d'Anne-Lise MIPOKA (#10)
C'est l'heure des embrassades chez les Tangos d'Anne-Lise MIPOKA (#10)

Joyeux anniversaire, coach !

Dans la petite finale, les Flammes sont parvenues à résister à l'excellent départ de Mondeville (18-28, 11ème) et à la prestation XXL d'Aminata GUEYE, 15 points dans le premier quart, 36 au total, 13 rebonds et 13 fautes provoquées. Elles ont pu pour cela compter sur une plus grande homogénéité (5 joueuses à plus de 10 points contre la seule Aminata GUEYE de l'autre côté du terrain) ainsi que sur une Justine CHARBONNIER de gala, avec certes la main chaude puisque pointée à 4/9 au-delà de l'arc, 5/6 aux lancers et 4/4 au shoot mais aussi 7 rebonds et 5 fautes provoquées. Ajoutez à cela l'apport de Lisa LAMBERT (12 points, 5 rebonds et 5 passes), le gros travail d'Eve MAHOUTOU ou encore les 12 points et 7 rebonds d'Hatoumata DIAKITE, peut-être un peu plus d'envie (au point de faire revenir Laura L'HUILLIER) et vous avez sans doute l'explication de la bascule qui s'est opérée à 33-32 juste avant la mi-temps.

Charleville remporte ainsi cette consolante, sorte de 3ème place virtuelle mais morale des Centres de Formation. Pour une première et pour Emmanuel HOERTER qui fêtait aujourd'hui son anniversaire, voilà un beau dimanche !

Flammes Carolo 84 - Mondeville 65 (18-25, 20-8, 23-20 et 23-12)
Pour Flammes Carolo : CHARBONNIER 25 pts, L'HUILLIER 14 pts, DIAKITE 12 pts, MAHOUTOU 16 pts et VIHO puis MAGASSA 2 pts, L. LAMBERT 12 pts, BARNWELL 3 pts, M. LAMBERT et TSHIBOLA
Pour Mondeville : DETCHART 7 pts, HACHE 6 pts, GUEYE 36 pts, DESCHAMPS 4 pts et NIARE 8 pts puis CLUZEAU 2 pts, LANFANT 1 pt, SOGHOMONIAN 1 pt, HIRIGOYEN et COLOMBO

Les réactions d'après-match

> Adèle DETCHART (Capitaine Mondeville) : "On fait un bon début mais ensuite on n'a pas trop respecté les consignes, on n'a pas été dedans direct. On n'a pas pris ce match à la légère mais on n'a pas réussi à jouer notre jeu. On a essayé de revenir au score mais ça n'a pas marché. Derrière on n'y est pas et tout s'enchaîne. On n'a pas su gérer ça."

> Dessislava ANGUELOVA (Coach Mondeville) : "Pour le match d'hier, Basket Landes mérite de gagner mais il y avait de la place pour faire un petit hold-up. On revient à -5 mais on n'est pas précises dans les dernières actions et je pense que les Filles n'y croient pas vraiment. Pour aujourd'hui par contre, c'est une grosse déception. Même si ce match n'était absolument pas important pour nous, on montre un très bon visage en première mi-temps avant de s'écrouler en deuxième. Bien sûr je joue avec une seule meneuse qui est sur le terrain 80 minutes, donc c'est compliqué pour rester précise mais le problème c'est que les autres joueuses - à l'exception d'Alex-Anne DESCHAMPS dont c'est la première compétition et d'Aminata GUEYE qui a été constante tout au long du match - n'ont pas répondu présentes et ont encore beaucoup à prouver. Je voulais vraiment voir comment certaines étaient prêtes sur le plan du caractère et du mental et ce que j'ai vu ne m'a pas plus du tout. Je sais que "déception" est un mot très fort mais les 5 dernières minutes me tuent ! On ne peut pas jouer comme ça, on ne peut pas lâcher comme ça. OK on ne pouvait pas gagner ce match-là, ça je peux le comprendre. Mais ne pas avoir l'âme - ce qui fait d'habitude notre force - ne pas se battre jusqu'au bout et lâcher comme ça, non. J'espère que ça va nous servir pour la semaine prochaine mais c'est difficile de sortir d'un week-end comme celui-ci car quelques doutes s'installent. On paye le fait de ne pas avoir rencontré de grosses équipes car certaines pensent que nous sommes très très fortes et moi je pense que non. J'attends une réaction d'orgueil, j'attends de récupérer mes 3 autres joueuses."

Lundi 29 Avril 2019
Dominique B.

Lu 918 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.