Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

Final 4 U18 : Lyon Asvel vs Mondeville, acte 1



La "logique" a donc été respectée puisque Lyon Asvel et Mondeville s'affronteront ce dimanche pour le titre U18... avant de se retrouver samedi prochain pour la Coupe de France de la même catégorie. En quelque sorte l'acte 1 d'une folle semaine pour les deux clubs. Les deux demi-finales auront pourtant été bien différente avec un Lyon plutôt moyen face à un Basket Landes ayant choisi de "truquer" en zone pendant 40 minutes et un Mondeville emprunté pendant 20 minutes puis rayonnant pour l'emporter largement face à des Flammes débordées.

Basket Landes résiste mais ne fait pas douter Lyon

Dans la première demi-finale, les landaises ont proposé quasiment 40 minutes de zone à leur adversaire, histoire de les faire douter. On peut dire que le stratagème, à défaut d'être romantique, a été efficace puisque le premier quart voit les deux équipes au coude à coude (10-10 ou encore 16-16), Basket Landes tenant pour beaucoup grâce à son agressivité et aux lancers francs obtenus par Pauline MARRAST et Léa HURST et au rebond défensif.
Et lorsque Lyon parvient à creuser un petit écart comme à 16-23 (Mary TSHIBUABUA) ou 20-29 (Mélissa SECCHIAROLI), il se trouve toujours une blanche pour faire recoller son équipe, en l’occurrence Célia CARDENAL au doublé puis Shan MASON pour le retour à 20-23 puis 23-29. Et comme le rebond défensif reste ultra performant (mention spéciale à Mila MARQUET et son wagon de prises ce samedi), les deux équipes arrivent à la mi-temps avec un écart de 7 unités à 32-39.

Pour être tout à fait honnête, on n'imagine pas un instant que la rencontre peut basculer tant les paniers landais sont acquis dans la difficulté et tant on sent depuis le début que les efforts sont considérables. Même les parents landais sont battus en tribune par leurs homologues lyonnais, c'est dire... Et comme pour couronner le tout l'arbitrage change quelque peu à la mi-temps, l'avenir s'annonce sombre. Comme par hasard, c'est d'ailleurs au cours de cette période que l'écart se stabilise pour la première fois autour des 10 unités, à 37-48 (Yanaëlle DEVAUX) par exemple puis à 38-50 (Coumba SOW) et même 38-52 (Monique MAKANI).
Telle la chèvre de Monsieur SEGUIN, Basket Landes lutte et ne se rend pas. Mais on sent que l'aube est proche... Mila MARQUET - déjà citée - et Marylou BURGAUDEAU œuvrent pour réduire une nouvelle fois l'écart, ce coup-ci à 51-55. Mais les efforts produits commencent à se payer cash et tout comme Léa HURST avait manqué quelques temps avant un 1 contre 0 c'est cette fois Shan MASON qui manque ce petit lay-up qui aurait - ou pas - pu faire douter l'armada lyonnaise à 3 minutes du terme. Côté lyonnais, Monique MAKANI et Inès PIPER se chargent de mettre fin à tout débat et Lyon l'emporte finalement 53-65.

Basket Landes 53 - Lyon ASVEL 65 (16-19, 16-20, 11-13 et 10-13)
Pour Basket Landes : CARDENAL 7 pts, MASON 11 pts, MARQUET 11 pts, BURGAUDEAU 9 pts et HURST 7 pts puis MARRAST 6 pts, LAZARUS 1 pt, MEDANI, PERISSE, CLARAC et JAUREGUIBERRY. POUSSADE dnp
Pour Lyon ASVEL : PARDON 3 pts, SOW 4 pts, DEVAUX 7 pts, PIPER 9 pts et BENHAROUGA 3 pts puis DEMONTOUX 3 pts, VERGIAT 6 pts, SECCHIAROLI 5 pts, MAKANI 18 pts et TSHIBUABUA 7 pts. SANOGO et FAIVRE dnp

Les réactions

> Jean-Michel MORE (coach Basket Landes) : "On ne savait pas trop combien de temps on allait résister, si on allait résister. On avait le secret espoir de le faire comme on l'avait fait l'année dernière en Coupe mais pour gagner un match comme ça il ne faut pas faire d'erreurs, pas manquer de paniers faciles. On les a fait douter longtemps, même si la maîtrise du match était surement pour Lyon et l'énergie qu'on a dépensée nous a fait défaut à la fin. On avait fait le pari de la zone mais Lyon l'a bien géré, bravo à elles. C'est dommage mais avec nos moyens, on peut être fiers de nous.
Les Filles sont forcément déçues mais demain, contrairement à la Coupe de France, c'est un vrai match avec une médaille au bout. On va essayer d'aller la chercher, on est prêts dans la tête et on espère avoir les jambes pour le faire.
"

> Marie PARDON (Capitaine Lyon ASVEL) : "C'est vrai qu'on est moyennes sur ce match parce qu'on a du mal à s'adapter à la zone, ce n'est pas un jeu qui nous correspond, on aime bien mettre du rythme et de l'intensité en Fille à Fille. Du coup on a eu du mal à se mettre dedans, d'autant qu'on n'a pas eu la maîtrise du rebond. En revanche, on a su mettre les paniers importants. Ça faisait longtemps aussi qu'on n'avait pas joué avec le groupe U18, ça nous a aussi bien servi de préparation pour la finale."

Mila MARQUET, malgré un énorme travail, ne peut que laisser Lyon filer. De son côté, Adèle DETCHART applaudit aux 100 points de Louis BUSSIERE
Mila MARQUET, malgré un énorme travail, ne peut que laisser Lyon filer. De son côté, Adèle DETCHART applaudit aux 100 points de Louis BUSSIERE
L'autre demi-finale aura en fait été composée de deux demi-matchs : une première mi-temps au cours de laquelle les Flammes auront tenu tête à Mondeville, menant même 12-6 grâce à un excellent départ obligeant Dessislava ANGUELOVA à poser son premier temps-mort après 1'42 de jeu seulement puis résistant bien que courant après le score consécutivement à un 0-9 concédé à Louise BUSSIERE, Nahan NIARE et l'intenable Vaciana GOMIS au doublé ; une seconde ensuite qui vit Mondeville élever son niveau de jeu au point de totalement dérouler face à un adversaire désormais dépassé dans tous les compartiments du jeu.

Ne restait alors plus qu'à admirer le talent de Vaciana GOMIS ou encore l'importance de Louise BUSSIERE, pourtant pas en réussite au tir mais terminant la rencontre avec 3 rebonds, 6 passes décisives, 3 balles perdues mais 6 interceptions ou encore avoir une grosse frayeur pour Lisa LAMBERT, obligé de quitter ses copines juste avant la fin du 3ème quart suite à un coup au genou.
Pour la petite histoire, la tournée des 100 points reviendra à Louise BUSSIERE sur un improbable shoot, la rencontre se terminant sur la marque de 57 à 103.

Flammes Carolo 57 - Mondeville 103 (19-22, 18-22, 12-31 et 8-28)
Pour les Flammes Carolo : VIHO 3 pts, MAHOUTOU 14 pts, L. LAMBERT 13 pts, MAGASSA 2 pts et DIAKITE 4 pts puis M. LAMBERT 9 pts, GUEYE 1 pts, BARNWELL 11 pts, TCHIBOLA MAMBA, TAMBOURET et FERNANDEZ. SAMBOU dnp
Pour Mondeville : GUENNOC 8 pts, DETCHART 19 pts, BUSSIERE 10 pts, GUEYE 20 pts et HACHE puis GOMIS 10 pts, CLUZEAU 6 pts, LANFANT 2 pts, SOGHOMONIAN 6 pts, NIARE 13 pts et DESCHAMPS 9 pts

Les réactions d'après-match

> Dessislava ANGUELOVA (coach Mondeville) : "Je suis satisfaite de la 2ème mi-temps mais pas de la première car il y a plein de choses qui ne m'ont pas plu, on n'était pas concentrées défensivement, on a encaissé trop de points. On était conscientes qu'on était plus fortes que Charleville, on est venu ici pour gagner un titre et pour ça, il faut défendre bien. A la mi-temps, on s'est parlé et on a sans doute eu une réaction d'orgueil. Avec tout mon respect pour Charleville, nous on vise un tout petit peu plus haut. Du coup j'ai pu faire tourner les Filles et en préserver certaines pour le match de demain. On a pu faire quelques belles actions de basket sur la fin, ça a fait plaisir au public. On a pu le faire parce que Charleville a lâché physiquement, j’espère qu'on pourra le refaire avec l'opposition que Lyon va nous proposer."

> Adèle DETCHART (Capitaine Mondeville) : "On a eu du mal à rentrer dedans, à mettre l'intensité qu'on voulait, notamment en défense parce que l'on n'était pas assez agressives. A la mi-temps, ça nous a fait du bien de souffler et de repartir et dès qu'on a été lancées On a joué notre jeu et on a fait la différence. On a pris plaisir à jouer et quand on arrive à jouer comme ça ensemble, on s'éclate sur le terrain. On se connaît, on s'entend super bien et ça se ressent.
Demain, ce sera un autre match, dur sans doute. On va essayer de mieux l’aborder qu'aujourd'hui. Mais pour le moment je savoure notre victoire.
"

> Pierre DAVENEL (coach Charleville) : "On tient en première mi-temps et on joue plutôt bien au basket. Mais dès qu'on a subi la pression physique et la pression défensive, on a perdu un nombre incalculable de ballons qui leur a permis de se mettre en confiance. Après, il y a une différence de niveau physique et technique. On peut regretter la manière sur la 2ème mi-temps mais la première a été plutôt de bonne facture. Maintenant, il faut remobiliser tout le monde pour faire mieux demain."

Dimanche 5 Mai 2019
Dominique B.

Lu 719 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.