Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

Final 4 U18 : Mondeville logiquement, Basket Landes renverse la table !



Bon c'est d'accord, je commence ce petit résumé par un acte de contrition, par des excuses, des plates excuses : oui Jean-Michel, oui Aby, oui les 11 autres joueuses de la feuille, oui les parents, oui Marie-Laure même, oui je vous présente toutes mes excuses pour n'avoir pas cru que Basket Landes serait capable de produire ce genre de match et d'écarter Charleville de la course au titre ! Pas cru du tout pour être honnête. Mea culpa, mea maxima culpa ! Même si en vrai, qui l'eût réellement cru ? Et même si en vrai je suis aussi très content ? Mais nous y reviendrons...

Embrassades à Mondeville
Embrassades à Mondeville
La première rencontre de la journée oppose le BLMA à Mondeville. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les débats commencent sur une très forte intensité défensive des deux côtés du terrain avec 24", contres et interceptions. Il faut d'ailleurs plus de 2 minutes pour que le premier point soit marqué et c'est Mondeville qui prend les commandes à 0-7 sur un panier malin de Célaine RICCO (remise en jeu dans le dos d'une lattoise et lay-up). Fort heureusement Léa DJOKO parvient à se frayer quelques passages (5 points consécutifs), ce qui contribue à ramener le BLMA à 11-11. 11-13 à la 10ème et une intensité défensive qui ne baisse pas.
Dans le 2ème quart, Mondeville parvient à passer la barre des 10 unités d'avance à 13-23 sur une réussite signée Lélia LESUEUR mais au prix d'une grosse débauche d'énergie concrétisée par un 16-6 très collectif (6 marqueuses différentes) les lattoises reviennent par deux fois à égalité : 29-29 (Myriam TRAORE) puis 31-31 (Aimée MICHEL). La mi-temps est atteint sur la marque de 31-35.

La bonne nouvelle, c'est qu'il y a match. C'est qu'Anouk BRUN et ses partenaires sont plutôt mieux que lors de leurs dernières sorties. La moins bonne, c'est que de toute évidence le BLMA est en léger sur-régime. Mondeville défend fort, très fort. Et attaque vite, très vite. Cette différence, les locales du jour la paye cash dès le retour des vestiaires avec 5 fautes concédées en moins de 2'30 et un 4-14 dans la foulée (38-52) : Célaine RICCO et Lina FIMBO ont fait des dégâts ! Le plus haut de la période est atteint par l'USOM à +17 sur une réussite de Léa NADOLNY (42-59). A force de faire l'élastique, celui-ci a fini par céder au profit des Filles d'Alexis JOUSSET.

La dernière période n'échappera pas à la règle avec un Mondeville qui n'a plus qu'à finir le travail malgré les derniers efforts de Léa DJOKO et Myriam TRAORE. Les 22 interceptions réalisées par les calvadosiennes - dont 6 pour la seule Célaine RICCO - le plus souvent suivies de contre-attaques ultra-rapides et tranchantes comme une lame auront été fatales aux espoirs héraultais.

> Quelques photos de la rencontre par ici...

BLMA 51 - Mondeville 70 (11-13, 20-22, 13-25 et 7-10)
Pour BLMA : MARTIN 6 pts, BRUN 6 pts, DJOKO 10 pts, TRAORE 13 pts et KEITA 4 pts puis KAVOKA 2 pts, FAVREAU 4 pts, MICHEL 2 pts, HONOREZ 2 pts, LARCHEVEQUE 2 pts, ONGOLY et PEETERS
Pour Mondeville : CAUSEUR 9 pts, RICCO 9 pts, KEBOUM-BIAMOU 5 pts, FIMBO 14 pts et ODIN puis COULIBALY 8 pts, NADOLNY 5 pts, AHMED 2 pts, NICOLAYSEN 2 pts, LESUEUR 14 pts, GENTIEN 2 pts et MAYELE

Les réactions d'après-match

Flavien BATIOT (coach BLMA) : "On ne fait pas un mauvais match mais on perd sur nos faiblesses, sur des choses qu'on avait ciblées et travaillées toute la semaine comme les pertes de balle ou les simples remises en jeu ou le ballon est touché ou intercepté. Ce sont des choses qui nous coûtent cher et qui donnent des points faciles à Mondeville. Maintenant il va falloir remettre les têtes à l'endroit et faire preuve de caractère pour aller chercher comme l'année dernière une belle médaille de bronze"

Célaine RICCO (Capitaine Mondeville) : "En première mi-temps, on a un peu tâté le terrain, un peu hésité mais en deuxième on a réussi à leur mettre la tête sous l'eau en continuant à jouer ensemble, ce qui fait notre force. Je suis contente de ce qu'on a pu faire, de mes coéquipières"

Alexis JOUSSET (coach Mondeville) : "On est très contents du résultat final mais on sait qu'on est venu pour gagner 2 matchs. On avait bien préparé Montpellier que ce soit pour nous ou par rapport à ce qu'il pouvait faire. Je suis très content de la réponse de mes Filles aux changements de défense qui ont été proposés. En deuxième mi-temps, on ne prend que 20 points, c'est une vraie performance. Maintenant il faut qu'on règle tous les petits détails comme la finition par exemple, les petits lay-up ratés parce qu'on a mis beaucoup d'intensité et d'énergie avant. Ce sont des détails qui peuvent compter demain en finale. Maintenant on va profiter de la soirée, soigner les petits bobos et revenir demain à l'attaque !"

Embrassades à Basket Landes
Embrassades à Basket Landes
Venons-en maintenant à la deuxième rencontre opposant Basket Landes aux Flammes Carolo. Quel match !

D'entrée de jeu les landaises la jouent "à la landaise", en se battant bec et ongles sur toutes les balles et en agressant - au bon sens du terme - leur adversaire du jour même sur la zone. Côté Charleville, on est très approximatif, on subit et on commet énormément de fautes. De quoi énerver grandement Dessislava ANGUELOVA qui multiplie pourtant les changements. Au tableau d'affichage, cela donne un 5-0 initial (Emma DECHANOZ, Clara WADE-GISSE et Julie LE GUEN) étonnant mais logique. Charleville finit par mettre la machine en route et passer un court moment en tête à 10-12 sur deux réussites consécutives de Jade PRUVOST mais c'est bel et bien à 16-16 que se termine le premier quart.
Que Basket Landes se batte sur chaque ballon à la limite n'est pas étonnant. Ce qui l'est plus, c'est sa domination au rebond, notamment offensif. Un élément assurément décisif dans le 28-6 à cheval sur les deux périodes, un temps fort portant la marque à un improbable 40-21 à quelques secondes de la mi-temps. Oui vous avez bien lu : +19 pour les petites blanches et déjà 3 fautes personnelles pour Wallen RHENNAM, Stella KESSLER et Hillary AKOMTSRI. Mi-temps 40-25.

N'allez pourtant pas croire que l'affaire est pliée, on parle quand même de Charleville ! Petit à petit les carolomacériennes vont d'ailleurs refaire leur retard, en partie grâce à une Stella KESSLER auteur de 18 de ses 21 points dans la 2ème mi-temps. Redoutable, efficace mais pas assez pour démonter les landaises chez qui on trouve toujours quelqu'un pour que le doute ne s'installe pas trop longtemps : Noah CAILLE à 48-35, Théa HELENO deux fois de loin à 51-40 puis 60-49, pour ne citer que ces trois exemples.

Mais voila... Stella KESSLER... Dorcas NGANFINA... Et bientôt 60-60 et 1'46 à jouer. Bien que les Flammes aient encore 2 fautes à donner de plus que leur adversaire déjà dans la pénalité, c'est aux lancers que la différence va se faire. Et à ce petit jeu, ni Emma DECHANOZ (2/2) ni Aby DIALLO (2/2) ne vont trembler : 64-60 score final !
Pour n'avoir jamais rien lâché et avoir été dominateur au rebond, Basket Landes s'offre - sauf erreur de ma part - sa première finale de Championnat de France U18. Quel match !

> Quelques photos de la rencontre par ici...

Basket Landes 64 - Flammes Carolo 60 (16-16, 24-10, 11-14 et 13-20)
Pour Basket Landes : DECHANOZ 13 pts, DIALLO 7 pts, URIARTE 8 pts, WADE-GISSE 2 pts et LE GUEN 1 pt puis DOSSO 2 pts, VARENNES 7 pts, CHEMIN 11 pts, HELENO 9 pts, CAILLE 4 pts, RATIER et DARRIEUTORT
Pour FLAMMES CAROLO : BABAYA 1 pt, KESSLER 21 pts, AKOMATSRI 5 pts, PRUVOST 5 pts et NGANFINA 7 pts puis RHENNAM 4 pts, KUHLMANN 1 pts, PAQUIN 4 pts, RASOLOFOSON 3 pts, BUTEZ 1 pts, RODRIGUES 8 pts et MAISOUR

Les réactions d'après-match

Jean-Michel MORE (coach Basket Landes) : "Evidemment je suis très content ! On avait préparé cette défense, on espérait tenir et cette bonne entame a fait douter Charleville. Ca nous a permi de prendre de l'avance, de nous arracher, de tenir leurs joueuses pourtant très fortes dans les drives, de prendre des rebonds... On avait vu contre Bourges qu'on pouvait prendre des rebonds et être patients après. On a eu quelques moments difficiles sur leur zone 3-2, on n'a pas été très adroits mais bon... Je ne réalise pas trop encore mais je suis vraiment très très content. Demain, c'est un défi encore plus grand qui nous attend. Mondeville a été très impressionnant contre Montpellier mais on va essayer de récupérer et d'aller chercher encore quelque chose. La médaille on était venu pour ça mais maintenant, on sait qu'on l'a. la couleur, ça ne sera que du bonheur en plus."

Dessislava ANGUELOVA (coach Flammes Carolo) : "C'est l'équipe qui avait le plus envie, qui a eu le plus la gnaque, qui s'est battue sur tous les ballons et qui a mis le plus d'intensité qui a gagné. Basket Landes mérite largement sa victoire. Chez nous, la déception est grande parce qu'on n'a pas su être à la hauteur de l'évènement. Tout simplement. On est restés avec nos petits défauts et on n'a pas été à la hauteur de ce que l'on pouvait faire. J'ai le regret qu'on n'ait pas proposé un spectacle plus intéressant mais c'est assez logique. On a fait un véritable exploit il y a quelques temps mais les exploits, c'est difficile de les répéter tout le temps. Notre plus gros défaut, c'est de ne pas être régulières. Maintenant, on va se préparer pour le match de demain mais je pense qu'entre Montpellier, Mondeville et nous on ne joue pas dans la même cour. On va voir comment ça va se passer..."

Dimanche 14 Mai 2023
Dominique B.

Lu 1665 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du basketteuses.info et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.