Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

Final 4 U18 : Tout le monde est à sa place



Ils étaient les favoris - grand ou petit - de ces demi-finales, ils auront finalement tenu leur rang : Mondeville, vainqueur de Saint-amand et Bourges, vainqueur du BLMA, seront bien opposés en finale ce dimanche pour l'attribution du titre de Champion de France U18 2022.

Lelia LESUEUR (14points au final) s'infiltre ici devant deux nordistes
Lelia LESUEUR (14points au final) s'infiltre ici devant deux nordistes
En ouverture de cette après-midi de basket, Mondeville a donc disposé des nordistes 104 à 62, soit pas loin du tarif habituel. Pourtant, la prestation des hyper-favorites n'a pas forcément été à la hauteur attendue, les calvadosiennes procédant plutôt par à-coups, notamment défensifs. C'est ainsi qu'après que Saint-Amand ait pris les commandes jusqu'à 9-8 la marque passa soudainement à 9-24, de même quand revenues à 30-34 elles se virent à nouveau déposer jusqu'à 38-58, l'écart atteignant pour la première fois les 20 unités de débours aux alentours de la 23è me minute.
A cet instant de la partie, les amandinoises avaient sans doute jeté toute leur énergie dans la bataille et à force de courir, la différence de gabarit en hauteur comme en largeur ainsi que la profondeur du banc adverse produisant ses effets, la sanction tombait irrémédiablement au tableau d'affichage malgré les nombreuses rotations proposées par Dessi ANGUELOVA avec ses 12 joueuses à 5'30 minimum : 24-46 dans le dernier quart d'heure. Le sur-régime imposé par Maéva FEBRISY et ses partenaires a fini par payer.
A l'impossible, nul n'est tenu. Mais sans doute doit-on se montrer plus exigeant envers Mondeville pour la finale de demain !

> Quelques photos de la rencontre par ici...

Saint-Amand Hainaut 62 - Mondeville 104 (13-26, 23-22, 19-31 et 7-25)
Pour Saint-Amand Hainaut : MOISE 13 pts, CHOLLET 12 pts, SAHLY 4 pts, EVRAD 8 pts et GOMIS 9 pts puis MOUCHEMBLED 2 pts, BLED 9 pts, POINTET-OGIER 5 pts, PORTER et D'HALLUIN. ROBIN et BUSSEMEY dnp
Pour Mondeville : CLUZEAU 6 pts, FEBRISSY 2 pts, BOBST 19 pts, FIMBO 14 pts et DUTAT 10 pts puis CAUSEUR 4 pts, COULIBALY 11 pts, MAYELE 6 pts, LESUEUR 14 pts, KEBOUM-BIAMOU 12 pts, RICCO 2 pts et AHMED 4 pts

Les réactions d'après-match

• Dessi ANGUELOVA (Mondeville) : "La première mi-temps a été catstrophique pour nous. Je n'ai pas reconnu mon équipe car nous avons fait des erreurs que nous ne faisons pas d'habitude. Est-ce qu'on s'est dit comme on est plus fortes on peut se permettre de faire des choses que l'on ne fait pas d'habitude ? Est-ce que c'est un peu de suffisance ? Je déteste cela. En deuxième mi-temps, c'était un peu mieux. J'ai beaucoup aimé la fin aussi avec le banc qui a mis beaucoup d'énergie sur les 3 ou 4 dernières minutes même si le match était déjà plié. Mais si on joue comme ça demain, on ne pourra pas gagner."

• Fabrice PONTIER (Saint-Amand) : "Elles sont beaucoup plus athlétiques que nous, ça on le savait. Tout comme on savait que pour avoir une chance de gagner il fallait qu'on fasse le match parfait, ne pas perdre de ballons, ne pas laisser les rebonds offensifs. On n'a pas été bons sur ça, c'est normal qu'on soit sancionnés derrière. Après dans le jeu produit on n'est pas trop mal, on se bat bien. Je regrette seulement qu'on cède totalement sur la fin, ça gâche un peu nootre performance du jour. Offensivement il nous manque une quinzaine de points pour être dans nos standards. On aurait pu mourir à 25 ou 30 points mais Mondeville est une très grosse équipe. Le résultat est logique. Maintenant il faut se remobiliser pour demain mais ce sera pareil pour l'autre équipe."

Lea DJOKO aura beaucoup essayé mais c'est bien Amali MONTOUT qui aura le dernier mot
Lea DJOKO aura beaucoup essayé mais c'est bien Amali MONTOUT qui aura le dernier mot
Dans la deuxière demi-finale, les specateurs présents ont eu droit à deux rencontres. La première, totalement dominée par Bourges facile leader d'un BLMA étrangement absent : 15-23, 18-33 et 31-52 peu de temps après l'entame du troisième quart, 40-63 enfin aux alentours de la 25ème, plus gros débours. Ce n'est plus une défaite qui s'annonce mais une déroute, trop grosse pour être vraie et refléter l'écart réel entre les deux formations. Et encore est-on resté en vie longtemps grâce à une réussite honorable au-delà de l'arc (Aimée MICHEL par deux fois, Merveille LOKOKA et Zélie TISSOT) parce qu'avec seulement 6 paniers réussis à la 20ème, les choses sont compliquées.
La deuxième, totalement dominée par un BLMA enfin retrouvé, enfin à son niveau. le duo Elena ZEMOURA-Myriam TRAORE trouve le chemin des filets, tout comme Léa MARTIN celui des lancers avec une certaine régularité. Et comme il faut un détonnateur à tout cela, c'est Romane COSTA qui s'y colle de loin puis de plus près : 72-78, il y a à nouveau match ! Quelques secondes plus tard, c'est une Interception de Zélie TISSOT qui ramène la marque à 75-80. Mais il est trop tard et les risques pris pour faire basculer cette rencontre du bon côté laissent les dernières opportunités à Bourges de se mettre à l'abri à grands coups de lancers francs (10 consécutifs pour clôre la marque).

Il en reste plus que les yeux pour pleurer et un peu de temps pour philosopher afin de savoir s'il est positif d'avoir bien terminé cette rencontre et d'avoir donné au score une allure plus honorable et plus proche de l'écart entre les deux formations ou si c'est la frustration qui doit l'emporter sur le fait de mourir à quelques unités après avoir tant raté les 25 premières minutes. Vous avez la nuit pour répondre à cette question...

> Quelques photos de la rencontre par ici...

BLMA 75 - Bourges 83 (12-16, 14-25, 27-24 et 22-18)
Pour le BLMA : COSTA 10 pts, DJOKO 11 pts, TRAORE 6 pts, ZEMMOURA 13 pts et LOKOKA 8 pts puis TISSOT 5 pts, MARTIN 11 pts, HONOREZ 2 pts, MICHEL 9 pts, LARCHEVEQUE, KEITA et TAGAYI.
Pour Bourges : AMAN 4 pts, MAVUANGA 13 pts, MONTOUT 17 pts, ZODIA 11 pts et BNUENAMEU-SIMO 11 pts puis DESESTRETS 1 pt, FERRE 9 pts, MARCQ 6 pts, SELLE 2 pts, COLLIN 3 pts, BOURGEOIS 6 pts et CAVELIER

Les réactions d'après-match

• Flavien BATIOT (BLMA) : "Sur les 25 premières minutes on est pris par nos émotions, par le contexte du match. On n'arrive pas à jouer notre jeu, même si on a pourtant les solutions. Dès le début du 3ème quart on essaye de remettre du rythme mais ça ne paye pas tout de suite. Mais derrière, on est fiers. Fiers parce qu'on arrive à revenir et à revenir avec la manière mais cela ne suffit pas. On va se servir de ça pour demain et essayer d'aller décrocher cette troisième place."

• Virgil ABEL (Bourges) : "On a fait du très bon boulot pendant 25 minutes. On a été propres, on a vraiement respecté le plan de jeu. Mais ça reste du basket de jeunes, instable surtout dans la gestion des temps forts et des temps faibles, des émotions. Je ne crois pas qu'on se soit relâchées. Peut-être quelques flash-backs de ce qu'il s'est passé leweekend dernier... On les a laissé lrevenir, elles sont aussi aller chercher des choses qu'elles ne trouvaient pas en début de rencontre comme de l'agressivité. Il faut qu'on maitrise mieux nos émotions, cela doit nous servir pour demain."

Souhaitons maintenant assister à deux belles rencontres de classement avec un arbitrage àla hauteur de l'enjeu et de l'évènement, en tout cas plus inspiré que celui qui nous a été servi dans les deux rencontres. Il y a des médailles à aller chercher !

Dimanche 15 Mai 2022
Dominique B.

Lu 1009 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.