Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

Le BLMA passe au rouleau compresseur et affrontera Lyon pour une place sur le podium



C'est donc finalement pour la 3ème place que les petites Gazelles de Thomas CANARD disputeront leur rencontre de dimanche, conséquence de leur défaite 44-69 face à une SIG supérieure dans tous les compartiments ou presque. L'avantage avec ce genre de résultat, c'est qu'on a le temps de s'y préparer pendant 37 minutes, ce qui laisse au bout du compte peu de place pour la déception.

Pourquoi 37 minutes me direz-vous? Parce que les 3 minutes qui manquent correspondent à peu près à la durée de cette rencontre, en tout cas la durée pendant laquelle il y a eu un peu de place pour le suspens. Au bout de ces trois minutes achevées sur un score de 2-4 (Anaïs FOISSE 2-0 contre Emmanuelle MODJU 2-2 et Manon BOEHRER 2-4), 3 ballons consécutivement perdus Perrine FUGIER et dans la foulée un 4ème par celle qui venait de faire son entrée en jeu, Manon LACROIX: déjà le signe du destin. On n'en voudra bien sur - surtout pas moi - ni au métronome de cette équipe ni à son homologue, l'opposition proposée par Leïa BOUDERRA étant haut de gamme. Néanmoins, à partir de là, il n'y avait déjà plus grand espoir. La preuve, cet écart qui augmente inexorablement: 4-10 puis 8-17 sur un missile à plus de 8 mètres signé... BOUDERRA et 11-21 aux abords de la 10ème.
Pour couronner le tout, les extérieures sont en total échec. Seule Anaïs FOISSE et Mélanie RIONDET parviennent à trouver quelques solutions à l'intérieur, les deux "grandes" totalisant ainsi 17 des 21 points du BLMA à la mi-temps. Ajoutez à cela une réussite insuffisante aux lancers - 5/13 à la mi-temps - et vous aurez brossé le tableau de cette première demi-finale. Ah non, j'oubliais: la SIG propose également un jeu parfaitement léché, homogène, qui voit une parfaite circulation de balle jusqu'à trouver une joueuse décalée ou isolée.

Anaïs FOISSE à l'oeuvre. Mais cela ne suffira pas...
Anaïs FOISSE à l'oeuvre. Mais cela ne suffira pas...
Le retour des vestiaires laisse espérer, si ce n'est la victoire, du moins une défaite dans des proportions acceptables. Océane SINAMALE de loin puis Perrine FUGIER et Manon LACROIX enchainent ainsi un 7-0 qui ramène la marque à 28-41. Las! Les blanches resteront ensuite muettes jusqu'à la fin de la période, laissant ainsi les Bas-Rhinoises enchainer à leur tour une série, cette fois de 0-15. La rencontre prend maintenant des proportions imméritées pour nos "Increvables" tandis que côté SIG l'alimentation du score est homogène.Le danger vient de partout et la balle circule parfaitement. On craignait, avant le coup d'envoi, d'être un peu juste en rotation; c'est maintenant confirmé!
La fin de rencontre est anecdotique, si ce n'est pour Maïmouna SECK et Sara GOMEZ qui profitent de l'occasion - si l'on ose dire - pour gagner quelques minutes de jeu. Dans le même temps, Mélanie RIONDET et Léa LAMBERT prennent place sur le banc pour cause de 5ème faute. -25 sera finalement l'écart final entre les deux formations, un écart logique si l'on considère que nous avons quelque peu raté notre match et qu'en face, c'est très fort. Peu de regret d'ailleurs dans les yeux des Filles tant l'écart a été grand. Néanmoins, contrairement à la Coupe de France, le match de ce dimanche a une grande importance: il y a une médaille à gagner!!!

> Les photos de la rencontre et du shooting par ici...

BLMA 44 - SI GRAFFENSTADEN 69 (12-21, 9-20, 7-15 et 16-13)
Pour le BLMA: FUGIER 5 pts, SINAMALE 3 pts, LAMBERT 3 pts, RIONDET 15 pts et FOISSE 11 pts puis LACROIX 4 pts, SALGUES 3 pts, GOMEZ et SECK.
Pour SIG: BOEHRER 10 pts, BOUDERRA 12 pts, MODJU 8 pts, KURTIC et C. DAMBACH 7 pts puis DUPUY 13 pts, THAL 5 pts, KUHL 1 pts, L. DAMBACH 11 pts et FOPOSSI 2 pts

Dans l'autre demi-finale, Lyon a sans doute bien cru tenir son exploit à 45-36 à la 30ème. Mais une fin de match particulièrement réussie a permis aux normandes de revenir à 50-50 puis de prendre l'avantage 50-56, soit un 5-20 concédé en 6 minutes. Et si Lyon est bien revenu à 55-56 lui aussi, cela ne suffira pas pour l'emporter. Mondeville se hisse une nouvelle fois en finale sur la marque de 59-57 tandis que Thomas CANARD et Matthias MANCA vont pouvoir réaliser leur souhait de se rencontrer une nouvelle fois. Pas à 13h15 certes. Mais après tout, il y a une place sur le podium à aller chercher!

Dimanche 2 Juin 2013
Dominique B.

Lu 937 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.