Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

Ligue 2 : La Glacerie n'y arrive toujours pas



Même sur courant alternatif ces derniers temps (à deux doigts d'une victoire méritée contre Reims et à la rue le week-end suivant à Angers) et toujours vierges de tout succès, les Tango de la Glacerie sont en progrès. Ainsi pouvaient-elles légitimement espérer profiter de leur déplacement à Nice pour remporter une victoire qui les fuit - sauf erreur de ma part - depuis le 12 mai 2018 et leur succès à Orthez synonyme de montée en Ligue 2. Force est de constater que cela n'a finalement pas été le cas...
Et comme si la saison n'était déjà pas si compliquée, l'USLG devait constater l'arrivée chez son adversaire du jour d'un renfort de poids en la personne de la serbe Biljana STJEPANOVIC, qualifiée pour sa première rencontre ce samedi et la blessure au genou d'Awa SISSOKO au bout de... 41 secondes de jeu. Décidément quand ça ne veut pas, ça ne veut pas...

Les 5 premières minutes de jeu sont d'ailleurs cauchemardesques pour des glacériennes arrivées peu de temps avant la rencontre et cueillies à froid par le 14-1 initial signé Kelly CORRE, Donica COSBY, Astan DABO, Donica COSBY à nouveau, Astan DABO elle aussi à nouveau et Margot VIDAL-GENEVE enfin. Et même si la Glacerie réagit quelque peu, elle ne parvient à marquer que 3 paniers par Mikayla COWLING et Cécile BAUDY deux fois. La 10ème est atteinte sur la marque de 21-8.
Dans le deuxième quart et toujours sous l'impulsion de Donica COWLING (10 points, 4 rebonds, 2 passes, 1 contre et 2 balles perdues à ce moment de la rencontre), Nice voit son avance atteindre son plus haut à +16 et 36-20 sur une réussite signée Caroline DEROO (18ème). En difficulté dans le jeu - c'est peu de le dire - la Glacerie ne peut alors compter que sur la réussite à 3-points d'une Aline DUMONT alors pointée à 4/5 pour survivre et même remporter la période par le plus petit des écarts et virer à la mi-temps avec un débours acceptable de 12 points à 38-26.

Au retour des vestiaires et pendant 6 minutes on assiste à un duel de flingueuses entre Mikayla COWLING et Margaux OKOU-ZOUZOUO, les deux joueuses se rendant coup sur coup avec cependant un léger avantage à l'américaine des visiteuses, celle-ci ramenant les siennes à -7 (47-40, 25ème). Et si les mouches étaient en train de "changer d'âne", se dit-on dans le Cotentin ? Le seul problème, c'est que dans la bataille la numéro 10 Tango vient également de concéder sa 3ème faute, obligeant ainsi son coach Didier GODEFROY à la rappeler sur le banc. Avec Aline DUMONT elle aussi sur le banc, ce sont les 2 meilleures marqueuses de la Glacerie qui font alors banquette pendant deux minutes, temps nécessaire à Nice pour passer un 10-0 signé Biljana STJEPANOVIC, Carla M'BAYE aux lancers, Biljana STJEPANOVIC à nouveau, Margot VIDAL-GENEVE et Margaux OKOU-ZOUZOUO toujours laissée en quasi-liberté. A 57-40, Nice atteint un nouveau "plus haut" et se redonne de l'air. De l'autre côté du terrain, tout est à refaire...

Margaux OKOU-ZOUZOUO face à Mikayla COWLING : à la fin, c'est Nice qui l'emporte avec 28 points de sa numéro 10
Margaux OKOU-ZOUZOUO face à Mikayla COWLING : à la fin, c'est Nice qui l'emporte avec 28 points de sa numéro 10
On attaque la dernière ligne droite sur la marque de 62-47 mais pour tout dire, il semble évident que la victoire a déjà choisi son camp. En difficulté dans tous les compartiments du jeu (28 rebonds à 38, 39% de réussite à 52%, 10 passes décisives à 19) excepté les balles perdues (18 contre 23), la Glacerie n'a plus que des tirs à 3-pts pour espérer (29 tirs à 3-pts tentés au final contre 29 également à 2-pts). Mais à moins d'être dans un soir extraordinaire, cela suffit rarement pour refaire un tel handicap.

C'est ainsi que la partie se déroule jusqu'à son terme - ou presque puisqu'il restera définitivement 1/2 seconde à jouer - sans que de nouveaux éléments ne viennent bouleverser un scénario déjà bien avancé, Shayane POIROT-ALLARD, Caroline DEROO d'un côté, Justine WALLEZ et Anaïs COURTA de l'autre pouvant profiter à plus ou moins grande échelle de temps de jeu. Bien qu'ayant au final concédé 2 quarts sur les 4, Nice s'impose "tranquillement" grâce à ses 5 premières minutes, l’écart final (78-66) étant inférieur à celui initial (14-1). Pour le Cavigal, l'espoir continue. Pour la Glacerie au contraire, qui enregistre là son 15ème revers mais qui doit aussi espérer que la blessure d'Awa SISSOKO n'est pas trop grave, c'est le chemin de croix qui continue...

> Les photos de la rencontre par ici...

Nice Cavigal 78 - US La Glacerie 66 (21-8, 17-18, 24-21 et 16-19)
Pour Nice Cavigal : COSBY 14 pts, CORRE 9 pts, OKOU-ZOUZOUO 18 pts, VIDAL-GENEVE 8 pts et DABO 11 pts puis STJEPANOVIC 5 pts AMANT 4 pts, DEROO 7 pts, MBAYE 2 pts et POIROT-ALLARD
Pour US La Glacerie : DUMONT 16 pts, COWLING 28 pts, BAKABADIO 5 pts, SISSOKO et JOSEPH puis CABATON 5 pts, BAUDY 12 pts, CHASSE, WALLEZ et COURTA

Dimanche 24 Février 2019
Dominique B.

Lu 428 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.