Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

U18 : Dis, c'est loin Limoges ?



Avant, comment gérer un match sans enjeu placé trois semaines après le précédent et à une semaine du Final 4 ? Après, comment interpréter le non-match réalisé par nos mini-Gazelles ? Comment rêver à une issue victorieuse la semaine prochaine ?

Pour la première question, le choix a visiblement été fait de donner du temps de jeu aux joueuses les moins utilisées et de laisser les "cadres", surtout celles déjà sur le pont pour le Final 4 Espoirs de la semaine dernière en civil (Anouk BRUN et Myriam TRAORE par exemple). Plutôt un bon compromis côté Flavien BATIOT qui présente tout de même une équipe cohérente et plus expérimentée que son hôte du jour avec 2 "2007" contre 5, 4 "2006" contre 3 et donc 3 "2005" contre... 1 seule. De quoi tout de même espérer sinon conserver son invincibilité (c'est toujours sympa), au moins disputer un bon match.

40 minutes plus tard, on reste perplexe. Et pour répondre à cette deuxième question, trois hypothèses seulement:
- s'alarmer de l'absence d'envie et d'énergie de joueuses dont on aurait aimé qu'elles profitent de l'occasion pour en montrer : combien de ballon tenus que finalement une lyonnaise est venue arracher ou disputer pour obtenir un entre-deux pour ne prendre que ce seul exemple ?
- s'en moquer comme de sa première chemise, en mode "c'est samedi prochain que ça va compter, on avait déjà l'esprit à Limoges" ?
- s'en réjouir parce que cela permet de remettre les choses à leur place, d'éviter d'arriver avec trop de confiance et de mesurer le travail qui reste à faire ?

En termes comptables, cela donne une évolution du score effrayante : 12-1, 20-9, 33-21, 40-27, 53-33 et même 68-43, soit un plus gros avantage pour le FC Lyon ASVEL à +25 sur une réussite signée Rayana BEN AMMAR. Il est toujours délicat de sortir des individualités du lot mais on se doit tout de même de mentionner la partie d'Aimée MICHEL, certes pointée à 3/12 aux tirs mais avec 15 rebonds et 6 fautes provoquées pour 13 points au final (meilleure marqueuse) et une évaluation de 18, soit à elle seule plus de la moitié de l'évaluation totale des lattoises : 33.

Un des 15 rebonds d'Aimée MICHEL, satisfaction de cette rencontre malgré la lourde défaite
Un des 15 rebonds d'Aimée MICHEL, satisfaction de cette rencontre malgré la lourde défaite
On a le droit de manquer d'adresse (15/38 à 2-pts, 1/21 à 3-pts ou encore 14/22 aux lancers, soit un famélique 16/59 au total) : l'adresse ça va, ça vient. Mais on a moins le droit de manquer d'envie, de baisser les bras voire même de ne pas disputer réellement cette rencontre.
Alors on fait une super semaine d'entraînement, on relève les têtes et samedi on va à Limoges animés de meilleures intentions, d'une seule intention même : terminer la saison sur deux victoires et donc un titre !

> Quelques photos de la rencontre par ici...

FC Lyon ASVEL Féminin 70 - BLMA 47 (16-8, 13-13, 21-12 et 20-14)
Pour FC Lyon ASVEL Féminin : VINCENT LHOSTE 5 pts, RISACHER 13 pts, BENTOUMI 14 pts, DABO 2 pts et MBOMBO JOYA 9 pts puis BEN AMMAR 6 pts, CORNET 5 pts, SOPOAGA 2 pts et LE FAOU 14 pts
Pour BLMA : MARTIN 4 pts, TAGAYI 2 pts, KEITA 5 pts, MICHEL 13 pts et LARCHEVEQUE 1 pt puis KAVOKA 12 pts, FAVREAU 3 pts, HONOREZ 7 pts et PEETERS

Lundi 8 Mai 2023
Dominique B.

Lu 656 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du basketteuses.info et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.