Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

U18 : Héroïque et héroïques !



A raison de 130 à 150 matchs par an, heureusement que tous n'ont pas la même dramaturgie que celui auquel nous avons assisté ce dimanche après-midi à Toulouse car dans le cas contraire, votre humble serviteur prendrait 10 ans chaque week-end ! Car tout y est passé, de l'arbitrage "maison" comme rarement vu (y compris quand il a été parfois en notre faveur dans notre salle) au point qui se volatilise à la mi-temps, du panier à 2-points marqué à 3-points à une prolongation qui faillit bien nous couter cher...
On avait annoncé dans la preview du week-end une rencontre à enjeu, on n'a pas été déçu. Et s'il fallait une preuve de cet enjeu, c'est dès l'arrivée des équipes que nous l'avons eue puisque de part et d'autre 12 joueuses sont présentes, 13 même côté BLMA puisque Darlène VILULA est du voyage. Seule finalement Anaïs DELLA PIETRA, blessée, est portée pâle...

C'est Toulouse qui met en route le plus rapidement, prenant ainsi les commandes 3-0, 5-2, 7-6 puis 14-9 notamment par Noémie BROCHANT, déjà 8 points. Côté BLMA, on a visiblement décidé de miser sur Alyssia FAYE, déjà 7 unités sur les 11 de son équipe à 14-11 mais la chose n'échappe pas à Julie VIGNAUX qui ne tarde pas à réagir. On atteint la 10ème sur une réussite de Claire BADY qui ramène les visiteuses à 14-13.

Le deuxième quart débute sur le même mode puisque Naomi KABANGA et Noémie OTTENSEN replacent Toulouse à 21-13 : le temps-mort posé par Alexandra ARENA n'a pas encore produit son effet. C'est Alyssia FAYE - encore - qui interrompt la série à 21-15 avant que Sara GOMEZ ne soit à la conclusion d'un superbe mouvement en 3 passes et que Johana LUKOKI ne ramène les deux équipes au plus petit écart : 21-20. Les fautes pleuvent d'un seul côté du terrain et une chose apparaît maintenant clairement : on ne sera pas aidé par l'arbitrage. Et on n'a encore rien vu... Marina EWODO permet au BLMA de repasser en tête 21-22 pour la première fois depuis un court avantage à 6-7 mais le temps-mort des locales permet à Astou GAYE et Aida SOW repasser à 25-22. Laura FISCHER égalise d'un panier primé en limite de terrain et les deux équipes rentrent aux vestiaires sur la marque de 25-25.

Précieuse Myriam DJEKOUNDADE...
Précieuse Myriam DJEKOUNDADE...
C'est donc en toute logique qu'à la reprise des débats la marque est de 25-25. Ah non... 25-24 ! Incroyable ! Un point a disparu pendant la pause, volatilisé, évaporé. Et comme ce n'est sans doute pas grâce à l'arbitrage vidéo vu que nous ne sommes pas en NBA, on n'ose pas imaginer ce qui a pu se passer dans les couloirs de Léo-Lagrange...
L'histoire ne dit pas si les Filles ont vu ce larcin, mais elles ne laissent en tout cas pas le doute s'installer. Et malgré les 5 fautes collectives sifflées à leur encontre en moins de 3 minutes, ce sont bien elles qui sont aux commandes : 25-27 par Sara GOMEZ, 27-30 par Alyssia FAYE, 29-32 par Myriam DJEKOUNDADE, 33-37 par Laura FISCHER puis Marina EWODO au-delà de l'arc, 38-41 ou encore 41-42 par Johana LUKOKI. Dans l'adversité, la grande qualité de l'ensemble est de ne pas se désunir mais Dieu que c'est dur !

On entame donc la dernière ligne droite sur la marque de 41-42, un avantage que successivement Myriam DJEKOUNDADE (4 points "seulement" mais un tombereau de précieux rebonds), Alyssia FAYE, Inès SEQUEIRA, Laura FISCHER puis Inès SEQUEIRA font monter à 45-53. Du moins le croit-on car la réussite de Noémie BROCHANT annoncée à 2-points est finalement comptabilisée à 3-points ! On joue alors la 35ème minute et ce sera donc 46-53 et un deuxième point bizarrement en notre défaveur après celui de la mi-temps... C'est alors que la rencontre bascule avec un 0/5 aux lancers pour Laura FISCHER suivi des réussites de Leane CLOUVEL-URIE et Astou GAYE qui ramènent Toulouse à 52-55 avant que Marietou DIALLO ne bénéficie du 0/2 de Johana LUKOKI aux tirs de réparation pour crucifier le BLMA et pousser la rencontre aux prolongations. Le banc toulousain exulte : le pire des scénarios est en train de se réaliser !

Johana LUKOKI répond du tac-au-tac à Marietou DIALLO mais Astou GAYE puis Noémie BROCHAND donnent 4 points d'avance à Toulouse (61-57). Il reste 1 minute à jouer et l’inquiétude commence à poindre puisque le petit pécule à conserver en cas de défaite est de 6 unités. Fort heureusement depuis quelques minutes les hommes en gris ont la bonne idée de laisser les joueuses faire la décision. Panier d'Alyssia FAYE pour le 61-59 puis lancers pour Johana LUKOKI. Suivez mon regard : surtout pas un 2/2 qui risquerait une nouvelle fois de nous envoyer en prolongations ! Le premier est réussi, 61-60. Le second, fort heureusement, est largement manqué. La leçon a été retenue. Les dernières actions ne donneront rien et Toulouse s'impose finalement 61-60.

A qui perd gagne, les lattoises conservent leur avantage acquis à l'aller grâce à une belle solidarité et pour avoir su garder la tête froide dans l'adversité. Mais contrairement à ce que certaines ont affiché dans la douce euphorie ayant suivi la rencontre, rien n'est encore acquis pour aller passer le weekend à Roquebrune : il faudra avant aller s'imposer à Beaumont !

Toulouse 61 - BLMA 60 a.p. (14-13, 11-11, 16-18, 14-13 et 6-5)
Pour Toulouse : CLOUVEL-URIE 2 pts, BROCHANT 15 pts, GAYE 12 pts, DIALLO 8 pts et SOW 9 pts puis DE FREITAS 3 pts, KONATE 2 pts, PARRA 1 pt, KABANGA 7 pts, OTTENSEN 2 pts, MAHOBAH et SHEMATSI
Pour le BLMA : FISCHER 8 pts, LUKOKI 9 pts, FAYE 17 pts, GOMEZ 7 pts et EWODO 9 pts puis DJEKOUNDADE 4 pts, SEQUEIRA 4 pts, BADY 2 pts, VIALA, LEBRE, FOUILLAT-BERGER et FERRANET

Lundi 11 Avril 2016
Dominique B.

Lu 1074 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du basketteuses.info et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.