Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

Un rêve éveillé



Il est bien dommage que la personne (dont je ne doute pas un instant qu'elle soit bien intentionnée, non, du tout...) qui fait passer au Président du BLMA certains de mes posts ne fasse passer que ceux dans lesquels je me montre critique. Car si tel n'était pas le cas, elle pourrait également lui faire suivre celui-ci. Celui-ci dans lequel je me dis que nous avons vu dimanche à Bercy une équipe du BLMA comme on voudrait en voir plus souvent, avec des morceaux de jeunes du Centre de Formation dedans.
Alors bien sûr, je ne rêve pas. Déjà, c'est sous la contrainte de la non qualification d'Alicia POTO et Iva PEROVANOVIC et uniquement par obligation que Léa BLATRIE et Manon PELLET ont été appelées dans la capitale. Ensuite, la gestion d'un tel effectif sur une rencontre ne peut pas être la même que sur toute une saison.
Saperlipopette! Elle avait quand même de la gueule cette équipe avec ses représentantes du Centre de Formation!

Le banc du BLMA en finale de la Coupe de France avec de gauche à droite Mathilde ROCHE, Léan BLATRIE, Cyrielle HUGUES et Manon PELLET
Le banc du BLMA en finale de la Coupe de France avec de gauche à droite Mathilde ROCHE, Léan BLATRIE, Cyrielle HUGUES et Manon PELLET
Sachons gré également à un Valéry DEMORY très inspiré sur cette finale d'avoir géré de fort belle façon ses novices et l'ensemble de son effectifen général. En lançant très rapidement Mathilde ROCHE pendant plus de 7 minutes en première mi-temps, en confiant les rênes du carrosse quelques minutes à Manon PELLET pour faire souffler Virginie BREMOND (alors qu'il est arrivé en d'autres circonstances que ce soit Gaëlle qui s'y colle), en confiant des tâches défensives ciblées à Léa BLATRIE en fin de période et en n'hésitant pas à la relancer alors que le BLMA ne mène que 50-47 et qu'il reste 5 minutes à jouer, il a parfaitement su tirer le meilleur profit de son effectif inexpérimenté, loin des temps de jeu "cadeau" que l'on réserve habituellement aux situations désespérées ou au contraire aux larges victoires.
C'est maintenant certain: il peut le faire s'il le veut! Je reconnais que 6 pros pour 4 jeunes est un peu limite et ne peut pas non plus être le ratio sur du long terme. Mais entre 6-3 et 8-0 (je mets à part le cas de Cyrielle HUGUES), il y a de la place!
Ne me réveillez surtout pas, je continue à rêver...

NDR: je vous conseille la lecture du commentaire de Martin, par ici... Tout y est.

Mardi 17 Mai 2011
Dominique B.

Lu 1699 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du basketteuses.info et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.