Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

Vin't'Age au féminin : un torrent d'émotions



Même si le Gymnase Roger-Arnaud a affiché le plein pour cette rencontre, que le MIDI LIBRE en a parlé, tout comme le site de la FFBB ou le Facebook du Club des Internationaux, tout le monde ne sait pas que le temps a suspendu son vol le temps d'un week-end et qu'un petit miracle s'est déroulé dimanche à Frontignan sur le coup de 14 heures puisqu'en amont de la finale du 5ème Vin't'Age s'est déroulée la première rencontre féminine Vin't'Age. Au programme : un match mettant face à face l'équipe SANTANIELLO et l'équipe FIJALKOWSKI.

L'idée d'intégrer les Filles au Vin't'Age était présente dès le début dans l'esprit de Jean-Paul REBATET, son créateur avec Philippe MORIN. Mais jamais elle n'avait pu aller jusqu'au bout soit parce qu'il est toujours difficile de faire évoluer des équipes "mixtes" (une des premières tentatives), soit faute de combattantes (l'idée s'était finalement transformée en 3x3 mixte l'année dernière à Lorgues). Il faut dire que si les joueurs font le déplacement pour 3 jours de fête et de compétition, mobiliser les joueuses pour une seule et unique rencontre, fût-elle de prestige, relève de la gageure.
Ce pari, Eric LE PAPE a pourtant décidé de le relever à l'occasion de cette 5ème édition organisée par le club de Frontignan La Peyrade Basket et dont il était le coordonnateur sportif. En ayant très vite l'accord des deux prestigieuses marraines que sont Isabelle FIJALKOWSKI et Odile SANTANIELLO (10 titres nationaux France et Italie, 1 Coupe Ronchetti, 3 Euroleague, 2 Coupes de France, 1 victoire en conférence WNBA, 13 titres de MVP, 345 sélections et 4.445 points en Equipe de France, 1 titre de Championne d’Europe et 2 médailles d’argent, excusez du peu) et en acceptant l'idée d'une rencontre les opposant, la crédibilité était assurée. Il ne restait plus - façon de parler - qu'à trouver les joueuses et à organiser l'évènement, ce qui fût très dignement fait avec l'aide de Pierre DUPERRON... et de moi-même (à ma petite échelle bien entendu).

C'est ainsi que Caroline AUBERT, Marie-Frédérique AYISSI, Justine BARTHELEMY, Stéphanie "TchiTchi" BRAISE, Charlotte CORRIN, Anaïs DEAS, Camille DROGUET, Maroussia DROGUET, Stéphanie DUFOUR, Christine GALARD, Cyrielle "Cycy" HUGUES, Delphine LECOULTRE, Isabelle MARCIN, Mélissa MICALETTO, Flore PEROTTO, Emilie PETITEAU, Alina SLABEKA, Caroline TROTTIN, Isabelle FIJALKOWSKI (assistant Julien CORRIN) et Odile SANTANIELLO (assistant Damien LEROUX) en coach-joueuse, Elsa ALIBERT, Chloé BERARD er Anaïs CHEVALIER se sont retrouvées pour la plupart dès le vendredi mais pour certaines le samedi ou le dimanche seulement. Certaines sont venues d'à côté mais d'autres de beaucoup plus loin et exprès pour l'occasion, certaines sont en pleine forme parce qu'elles jouent encore, d'autres au contraire n'ont pas touché un ballon depuis 3 ou 4 ans, certaines ont les genoux qui couinent ou une côte fêlée, d'autres des enfants à faire garder, d'autres enfin ont fait la fête toute la nuit mais toutes en revanche ont accepté cette idée de venir au Vin't'Age et de faire en sorte que ce qui était au départ une pari risqué se transforme en succès majuscule.

Vin't'Age au féminin : un torrent d'émotions
Parce que maintenant oui, on peut le dire : la réussite a été quasi-totale. "Ce sera aussi aux joueuses de s’approprier l’événement pour y participer puis l’inscrire dans le futur du Vin't'Age" m'avait déclaré Eric lors de la preview que nous avions faite ensemble. Pari tenu, plus que tenu ! Dès le vendredi certaines parlaient déjà du match de l'édition 2025 en répartissant les rôles entre ceux qui devraient trouver les plus jeunes et ceux qui seraient chargés des plus anciennes, d'autres évoquaient déjà 4 délégations pour que cela prenne également la forme d'un tournoi. De toute évidence dimanche, que ce soit après la bodéga des délégations ou au terme de la rencontre qui a tenu toutes ses promesses et sur le plan sportif et rempli les gradins, rien n'avait changé, bien au contraire : les futurs organisateurs du 6ème Vin't'Age savent déjà ce qui les attend.

Même si on ne vit lamais une première fois qu'une seule fois et que l'émotion ne sera plus jamais la même, plus jamais à cette hauteur, je souhaite en tant que passionné et acteur (toujours modestement) du basket féminin que cette "première" fasse des émules et que désormais ce si beau Vin't'Age se conjugue aussi au féminin. Je dois avouer que cette rencontre et ces retrouvailles avec certaines ont été un tsunami d'émotions et près d'une semaine après, je ne parviens encore pas à en parler sans trém9los dans la voix ni avoir les larmes aux yeux. Après 25 ans passés dans le basket féminin, je n'aurais fait guère mieux si j'avais dû organiser mon propre jubilé ! Et cette photo de toutes les joueuses entourant dans une même fête leurs emblématiques Capitaines de luxe me bouleverse à un point que personne ne peut imaginer.

> Quelques photos de cette rencontre exceptionnelle par ici...

A jamais les premières :
Equipe SANTANIELLO (assistant Damien LEROUX) : Odile SANTANIELLO, Christine GALARD, Caroline AUBERT, Camille DROGUET; Maroussia DROGUET, Flore PEROTTO, Justine BARTHELEMY, Stéphanie BRAISE, Cyrielle HUGUES, Emilie PETITEAU, Chloé BERARD et Anaïs CHEVALIER
Equipe FIJALKOWSKI (assistant Julien CORRIN) : Anaïs DEAS, Alina SLABEKA, Mélissa MICALETTO, Charlotte CORRIN, Delphine LECOULTRE, Stéphanie DUFOUR, Caroline TROTTIN, Marie-Frédérique AYISSI, Isabelle MARCIN et Elsa ALIBERT

Merci à vous tous d'avoir rendu cela possible.

Vendredi 5 Juillet 2024
Dominique B.

Lu 783 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du basketteuses.info et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.