Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

Vin’t’age Basketball Challenge 2023 (Lorgues) : Bruno SERVOLLE dresse le bilan d'une manifestation sans pareil



Il a œuvré de longues semaines avec tout son équipe de bénévoles pour que cette 4èmé édition du Vin’t’age Basketball Challenge - Vin’t’age" pour les intimes - soit une réussite et 24 heures après le baisser de rideau de cette manifestation, il peut être rassuré : ce fût une vraie réussite. "Il", c'est Bruno SERVOLLE, le patron de cette édition 2023. Avant de tourner la page et de prendre un repos bien mérité, il a encore accepté de passer un peu de temps avec moi pour en dresser le bilan.
Bruno SERVOLLE, ici lors du protocole final
Bruno SERVOLLE, ici lors du protocole final

Plaisirs, moments inoubliables...

• Bruno, au lendemain de la clôture de ce formidable Challenge Vin’t’age, c’est l’heure du bilan. Quelle est ta première pensée quand tu repenses à ce week-end ?
"C'est fini" ! Tellement de préparation pour un événement qui passe à la vitesse de l'éclair mais beaucoup de plaisir à voir les sourires et les rires durant ces moments privilégiés partagés.

• Si tu ne devais conserver qu’un seul souvenir de cette édition 2023, quel serait-il ? Les meringues-double crème des Suisses ou plus généralement la soirée bodéga des délégations ? La 3ème victoire en 4 éditions de la Bourgogne ? La présence d’Hervé DUBUISSON ? Les 34 pros ou internationaux réunis pour l’occasion ? Autre chose peut-être ?
Réponse compliquée, tu me cites tous les souvenirs inoubliables de cette édition ! Si j'ai dû établir le record de meringues avalées ce soir-là, le souvenir le plus marquant est d'avoir réuni sur une seule photo un nombre incroyable d'anciens pros dont deux vice-champions olympiques Antoine RIGAUDEAU et Mous SONKO (Sydney 2000) et l'une des plus belles légendes du basket français Hervé DUBUISSON.

• On a vu un peu de tensions sur la finale. Même si le tournoi est amical et basé sur les retrouvailles entre « anciens » autour du vin, la « gagne » prend-elle toujours le dessus sur le terrain quel que soit l’âge ?
Quand tu as la "gagne" dans le sang, elle se retrouve toujours dans les moments chauds. C'est encore plus vrai dans une finale qui a lieu forcément dans la fatigue, au bout d'une longue succession de matchs et de festivités sur une courte durée. Mais cela n'empêche pas la convivialité après le match !
La photo déjà légendaire de tous les pros présents. Parmi eux, 3 ont un statut un peu particulier : 2 sont vice-champions Olympique, le 3ème n'est autre que Hervé DUBUISSON
La photo déjà légendaire de tous les pros présents. Parmi eux, 3 ont un statut un peu particulier : 2 sont vice-champions Olympique, le 3ème n'est autre que Hervé DUBUISSON

Une grande histoire de famille

• Ce tournoi vient après le plateau Coupe de France U18F que Lorgues a également organisé il y a quelques semaines et hier on t’a vu rendre hommage hier aux bénévoles mobilisés, une bonne trentaine me semble-t-il. Est-ce que ce type d’évènements est également important pour le club ?
Lorgues a toujours été une terre historique de basket et est devenue aujourd'hui une terre d'accueil pour tout événement. Avec le Vin't'age, nous avons organisé le plus grand événement jamais réalisé par le club. De la présidente aux bénévoles et même les enfants, tous étaient enthousiastes à participer à cette fête du basket. Ils ont été magnifiques avec moi, en me soulageant. J'ai entendu sans cesse "laisse, on va le faire" ou "profite de ton moment", beaucoup d'émotion en moi.

• Il est arrivé à certains d’être entraîneur-joueur, toi tu as été organisateur-joueur. Pas trop difficile de concilier les deux ? Quel rôle préfères-tu ?
Trop attaché à la perfection, je voulais accueillir mes ami(e)s du mieux possible. Je me suis retrouvé isolé sur plusieurs aspects de l'organisation, j'y ai passé beaucoup de temps et peu dormi. Le cerveau toujours en ébullition, j'y ai perdu ma force et n'ai pas pesé sur le terrain comme je pensais pouvoir le faire comme cette saison avec mon équipe de club. J'étais préparé sportivement mais sans carburant le jour J.

• Entre le moment où vous avez décidé d’accueillir cette édition et aujourd’hui ou nous en dressons le bilan, qu’est-ce qui a été le plus difficile à gérer ?
Cela peut paraître incroyable mais le plus difficile à gérer est le "recrutement". La gestion de ta propre équipe mais également celle des autres délégations, afin d'avoir le maximum de "noms". Je ne compte pas le nombre de joueurs ou entraîneurs contactés, relancés, qui disent oui, ou non ou qui ne répondent même pas. Ceux qui annulent jusqu'à la veille au soir alors que tu as communiqué sur eux. Je rêve toujours de respect sportif, je suis sidéré que certains l'aient oublié.

• Et au contraire celui sur lequel tu étais le plus inquiet et qui au contraire s’est avéré très simple à gérer ?
La crainte venait des éventuels oublis ou erreurs dans l'organisation. Il y en a eu mais ils ont tous été gérés par les bénévoles dans l'urgence ou acceptés avec bienveillance par les participants. Cela montre à nouveau que le Vin't'age est une grande histoire de famille et que ceux qui n'y ont jamais participé ne peuvent pas savoir.

• Que peut-on encore améliorer sur ce tournoi, peut-être pour lui donner plus de visibilité sur le public ?
Nous avons tenté de faire une grosse communication mais elle a été très peu relayée par les organes de presse spécialisés. Le quotidien régional Var Matin nous a laissé dans l'anonymat. Peut-être que cela confirme une nouvelle fois que le Vin't'age est une histoire de famille, comme un lieu privé, presque intime.
La photo protocolaire finale
La photo protocolaire finale

Fatigue énorme mais joie intense

• Si tu devais donner un conseil très amical à l’hôte des prochaines éditions, notamment celle de l’édition 2024, quel serait-il ?
Qu'il soit uniquement organisateur, accompagné des bonnes personnes qui aillent jusqu'au bout, qu'il prenne son temps sans stress pour profiter, le jour venu, de l'événement qu'il aura bâti sur de longs mois. Je peux lui envoyer des bénévoles 😉

• Quelle est la question que je ne t’ai pas encore posée mais à laquelle tu aurais aimé répondre ?
"Quel plaisir as-tu retiré de ce Vin't'age ?"

• Et la réponse bien sûr !
Le plaisir d'une belle réussite avec des sourires et rires, celui d'avoir été accompagné par des personnes motivées depuis le début et qui sont venues accomplir leurs tâches de fourmis lors du week-end. Celui d'avoir réussi à faire participer d'une manière ou d'une autre tous les domaines viticoles de Lorgues, à un près que je ne citerai pas. Et l'énorme plaisir de retrouver le monde du basket Vin't'age. Il faut se rendre compte de ça. La fatigue est énorme mais la joie intense.

• Bruno, je te laisse le dernier mot…
Le Vin't'age conserve un bel avenir. Je sais que des jeunes retraités prendront le relais, ils sont venus au moins une fois, ils savent ce que cela représente. Cette réunion intergénérationnelle est un lieu de rencontre festif pour celui qui avalera les kilomètres parce qu'il sait que c'est un lieu unique de partage. Vive le Vin't'age Basket-Ball Challenge !
Et à la fin, c'est la Bourgogne qui gagne !
Et à la fin, c'est la Bourgogne qui gagne !

En tant que passionné de basket, je ne peux que confirmer la qualité de cet évènement et les émotions que procure le fait de voir évoluer ou de côtoyer le temps d'un week-end de telles personnalités.

Pour les amateurs, quelques photos par ici :
- de vendredi, par ici...
- de sameid, par là...
- de dimanche (finale et protocole), encore par là...

Encore une fois merci Bruno et bravo à toi et à toute son équipe de Lorgues. Vivement l'édition 2024 !

Lundi 3 Juillet 2023
Dominique B.

Lu 1563 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du basketteuses.info et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.