Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

Zélie TISSOT (Capitaine BLMA) : "Il n'y a aucun hasard dans cette victoire"



Elle, dans le minibus de retour d'Angers sur Montpellier. Moi, dans mon train sur le même trajet. Pour notre plus grand plaisir, la technique nous permet d'échanger et de débriefer presque à chaud sur ce Final 4 victorieux. Zélie TISSOT, qui a soulevé le trophée la veille en tant que Capitaine, revient avec nous et avec franchisse sur cet évènement à plus d'un titre (avec ou sans jeu de mot).
Zélie TISSOT a bien gagné le droit d'admirer sa belle médaille
Zélie TISSOT a bien gagné le droit d'admirer sa belle médaille

"Championnes de France, bordel !"

• Salut Zélie ! Je peux encore t’appeler Zélie ou vu les circonstances tu préfères que je passe à « Bonjour Madame » ou « Salut Championne » ?
Coucou Dominique ! Écoute je ne refuserai pas le « salut championne », il fait tant plaisir à entendre !!

• Alors championne, où es-tu et que fais-tu au moment de me répondre ?
Je suis actuellement posée enfin dans le minibus nous sommes sur le retour d’Angers après avoir bien fêté hier soir.

• Là comme ça tout de suite, quel est le premier mot qui te vient à l’esprit au lendemain de ce titre ?
Le premier mot qui me vient à l’esprit : "enfin !" Après 5 ans à courir après, enfin il est pour nous celui-là !!

• « Champion de France Espoirs 2024 » : est-ce que vous avez vraiment réalisé ?
Je pense qu’on réalise petit à petit mais il y a eu tellement d’émotions, ça a été tellement difficile que ça nous a vite frappé : championnes de France bordel !!! Quelle consécration !
Zélie TISSOT (Capitaine BLMA) : "Il n'y a aucun hasard dans cette victoire"

"Ce titre, il est pour toutes celles qui se sont battues avant nous aussi"

• Tu sais que c’est aussi le premier titre pour le Centre de Formation du BLMA qui est pourtant un habitué des Final 4 depuis une quinzaine d’années. Est-ce que ça compte aussi ?
Premier titre, fin d’un cycle avec le départ de Damien, le départ de pas mal de joueuses dont moi, quelle belle manière de tourner cette page ! C’est vrai que nous sommes des habituées des Final 4 et compagnie sans jamais vraiment conclure. Ce titre, il est pour toutes celles qui se sont battues avant nous aussi et qui ont amené le centre à se battre avec les plus grands chaque année. Ce titre il veut dire beaucoup et il récompense des années et des années de travail acharné des joueuses et du staff.

• Je suis certain que tu as bien une petite anecdote ou un petit dossier à nous livrer 😉 sur ce groupe…
Une petite anecdote à partager : je dirais qu’il y a une semaine de cela, une causerie a lieu. Elle a servi un peu de règlement de comptes : un groupe qui avait des non-dits et des fragilités a fini une semaine après par faire une prestation d’équipe quasi irréprochable. Je suis trop fière de nous pour ça et pour tout le travail qu’on a fourni, il n’y a aucun hasard dans cette victoire. Elle est amplement méritée et je n’ai pas peur de le dire.

• Revenons un peu sur ce week-end. Vous étiez des 4 le groupe ayant le plus d’expérience. Du coup, certains avaient fait de vous les favoris. En étiez-vous conscientes ?
Je ne savais même pas qu’on était considérées comme favorites et je pense que personne dans l’équipe ne le savait ! On entend toujours tellement de choses différentes... Mais cette fois-ci on n'a pas du tout pris en compte tout ça. Certainement que l’expérience (très douloureuse) de l’année dernière par exemple a pu nous être bénéfique, notamment dans la nécessité d’aller chercher les 2 matchs l’un après l’autre en empruntant le bon chemin et sans brûler les étapes.

• Sur quoi ces deux victoires se sont-elles construites ?
Les deux victoires, on est allé les chercher au caractère et à grand coups de rebonds offensifs !! On n’a pas forcément tué les matchs à la première occasion mais on n'a jamais lâché et on a su être efficaces dans des choses essentielles dans les moments les plus importants. On a été au rendez-vous tout simplement.

• Avez-vous douté à un moment ?
On a douté oui, je pense qu’on doute forcément un peu. Mais Damien nous l’avait dit en réaction à la finale de la Coupe de France U18 perdue, le jeu devait passer avant l’enjeu. Jouer au basket, se faire plaisir avant de penser à « et si on perd ». On a déroulé, on a enfin joué libérées et tout le monde a mis sa pierre à l’édifice. Les gens ne mentent pas quand ils partagent leur expérience : les émotions sont folles et c’est vraiment un des plus beaux souvenirs de notre vie !

• En tant que Capitaine, quelle est la principale difficulté que tu as eu à gérer ?
En tant que capitaine, c’est peut-être les temps faibles, les temps où on se relâchait, qui m’ont fait un peu peur et que j’essaye toujours d’écourter au maximum sans trop de succès. Je trouve qu’on les a plutôt bien traversés. D'une manière générale, sur mon rôle de capitaine, je ne trouve pas forcément que j’ai dû avoir un rôle omniprésent : la force de l’équipe a pris le dessus.

• Et ta plus grande fierté ?
Je suis fière de nous, de nous tous du staff aux joueuses à tous les supporters qui ont pu nous encourager chaleureusement et qu’on remercie bien sûr.
Beaucoup d'émotion avec Elena ZEMOURA
Beaucoup d'émotion avec Elena ZEMOURA

"Au moins, Damien est Champion de France. Et ça compte beaucoup pour moi et pour nous."

• Toutes ces années au Centre n’ont pas forcément été faciles. Damien parle souvent de la saison dernière comme un traumatisme… Cette victoire fait-elle tout oublier ou pas forcément ?
Effectivement, ça a été difficile notamment pour moi : blessure, Covid, blessure encore. Et puis les défaites au pied du trophée ou de la finale... Que d’embûches pour finalement y arriver ! Je ne pense pas que ça fait tout oublier mais ça nous récompense encore plus : les pleurs de tristesse et de frustration de l’année dernière se sont transformés en pleurs de joie intense et de soulagement cette année.

• Venons-en un peu à toi. Si tu devais dédier ce titre à quelqu’un, qui serait-il ?
Dédier ce titre à une seule personne je pense que tu t’en doutes : ce n’est pas possible 🤣! Je pense à mon père déjà, qui m’a accompagnée et tellement épaulée dans toutes ces expériences. Je pense à Damien, qui l’a voulu autant que nous et qui ne sera jamais vraiment satisfait. Mais au moins il est Champion de France et ça compte beaucoup pour moi et pour nous. C'est un grand Monsieur qui m’aura fait grandir pendant ces 5 dernières années de ma vie. Le staff aussi, des gens qui ont tout fait pour nous mettre dans les meilleures conditions et surtout des gens que j’ai eu plaisir à côtoyer, qui le méritent autant que nous. Et puis toutes les Filles. En fait, impossible de le dédier à quelqu’un sans oublier les personnes qui ont transpiré tous les jours pour ça depuis août 2023 et bien avant !!

• Tu as connu pas mal de choses pendant ton passage ici, de la blessure à ce titre. Globalement quel souvenir conserveras-tu ?
De la blessure au titre, il n’y a pas qu’un pas, ça c’est sûr ! Je me souviendrai de plein de belles choses, de belles personnes, de belles expériences. J’en ressors une tout autre personne mais surtout très enrichie. Tout n’a pas été simple et j’ai eu peur de ne pas pouvoir enfin goûter à ce bonheur d’être championne de France mais si ! Un très gros chapitre de ma vie se ferme avec l’obtention de cette médaille, je repars avec des souvenirs plein la tête et quand même l’envie de changement aussi.

• Et comment souhaites-tu que l’on se souvienne de toi ?
Comme une joueuse et une personne qui a tout donné pour ses coéquipières et son coach. Comme une fille qui n’a jamais rien lâché et qui a toujours essayé avec sa personnalité de fédérer les gens et nous amener tous sur le toit de la France. ET C’EST FAIT !

• Sais-tu déjà ce que tu vas faire de ta médaille ?
Ma médaille je peux te dire qu’elle va rester un moment autour de mon cou. Et celle-ci elle ne sera pas rangée dans un tiroir comme celle en argent ! Je vais l’accrocher pour la voir tout le temps !

• La saison prochaine, si je veux te voir jouer, où faudra-t-il que j’aille ?
Pas de certitude pour l’instant, mais tu ne devrais pas devoir aller trop loin pour me voir jouer !

• Zélie, je te laisse le dernier mot…
Championnes pour la vie, tout est bien qui finit bien, la boucle est bouclée ! Et merci à toi Dominique pour ce super soutien que tu nous a apporté. A très vite sur les terrains !

Merci Zélie pour ta disponibilité, ta réactivité et ta franchise. Même si ce titre matérialise tout le travail effectué comme tu l'as si bien expliqué, sache qu'il n'a pas fallu non plus attendre ce résultat pour être conscient de l'importance de ton passage dans ce Centre de Formation. Ton prochain club a bien de la chance !

Samedi 11 Mai 2024
Dominique B.

Lu 1378 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du basketteuses.info et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.