Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

Coupe de France, 1/4 de finale : Benoît PEYROT (Bourges)



Après Béranger RUOL pour Voiron hier (lire par ici...), c'est au tour de son adversaire direct samedi, Benoît PEYROT pour Bourges, de nous accorder quelques minutes de son temps pour évoquer ce grand week-end de Coupe de France.

La "poule de la mort"

- Benoît, comment vas-tu ?
Très bien ! Quand on prépare un tel événement, c’est toujours positif. Donc j’ai hâte d’y être pour voir si le travail de la saison a été bénéfique pour les Filles.

- Peux-tu nous expliquer ce score improbable de 74-18 face à la Tronche dimanche dernier
Comme tu le disais au début, la Tronche est venue diminué et nous avons fait de bonnes choses sur le plan défensif. De l’autre côté du terrain en revanche, on a fait preuve de maladresse.

- Dans le même temps, Lyon s’est incliné à Lattes. T’attendais-tu à ce résultat ?
Honnêtement non, J’ai été surpris quand l’info est tombée. Mais Montpellier est une équipe qui va embêter du monde jusqu’à la fin car elle joue très bien au basket, avec des joueuses de qualité.

- Cette poule A est extrêmement serrée avec 3 équipes au coude-à-coude pour la qualification au Final 4. Du coup, tous les matchs comptent. Avantage parce que cela permet de rester dans le rythme ou inconvénient parce que cela empêche de faire un peu tourner ?
On peut l’appeler « la poule de la mort » mais ce sont ces matchs qui sont les plus formateurs. Si on passe ce palier, ils nous serviront pour la fin de la compétition. Je pense donc que c’est un avantage si on arrive à passer. Pour le temps de jeu, cela oblige les jeunes à franchir des paliers justement pour en gagner.

- Ce week-end, c’est Coupe de France. Sur le plateau que vous avez organisé au tour précédent, vous avez eu deux matchs « faciles » face à Marne-la-Vallée et Roanne. Qu’as-tu retenu de ces deux rencontres ?
L’état d’esprit des Filles et le sérieux avec lequel elles ont abordé cet événement. Maintenant, c’est autre chose qui s’offre à nous il faudra faire plus pour espérer la place de finaliste.

- Vous allez jouer Voiron en quart, Voiron qui vous a battu à l’aller et chez vous (68-64). Est-ce un avantage psychologique pour eux ou une source de motivation supplémentaire pour vous ?
Pour moi les matchs de Coupe sont différents de ceux du championnat où on a toujours le match retour, où l’on peut essayer de se refaire. En général on a le droit à l'erreur. Donc l’avantage psychologique je ne pense pas. Et ça ne doit pas non plus être une revanche. Il faut se préparer du mieux possible pour être prêt samedi à faire le meilleur match possible.

Il est temps de faire fructifier notre travail

Benoît PEYROT (à droite en blanc) avec son équipe U18 (photo http://tangobourgesbasket.com)
Benoît PEYROT (à droite en blanc) avec son équipe U18 (photo http://tangobourgesbasket.com)
- Hasard du calendrier, vous vous déplacerez la semaine suivante à Voiron ? pour le championnat cette fois. Cela peut-il te conduire à modifier ton équipe ou ta manière de jouer ?
Oui mais c’est intéressant car on se rapproche de ce qui se fait dans les niveaux supérieurs, avec des séries de matchs. Et ce n’est pas la même façon d’aborder les choses. Encore une fois, c’est formateur car il va falloir corriger les détails en peu de temps et surtout être capable de reproduire des prestations de haut niveau.

- Si tu devais choisir entre Coupe et Championnat, vers quelle compétition irait ta préférence personnelle ?
Ce n’est pas une question facile car les deux sont intéressantes car totalement différentes. La Coupe a cette particularité d’avoir sa finale à Bercy avec les autres finales Filles et Garçons. c’est un événement particulier à vivre. le championnat c’est plus « familial » mais tout aussi plaisant à vivre. D’un point de vue personnel, j’ai un petit faible pour la Coupe car c’est le premier titre que j’ai gagné !

- Si tu ne devais mettre en exergue qu’une seule qualité de ton groupe, laquelle serait-elle ?
Le « travail ». Je trouve que cette saison c’est ce qui nous caractérise le plus. Maintenant il faut le faire fructifier.

- Ces dernières années, la Coupe était réservée aux U17 et en général les coaches y voyaient un élément positif permettant de donner du temps de jeu aux premières et deuxièmes années. Cette année, on en revient aux U18. Quel est ton opinion sur le sujet ?
Oui il y avait du positif avec l’ancien fonctionnement. Maintenant ,on n’a pas le choix et il faut s’adapter aux décisions qui sont prises. D'ailleurs Je ne connais pas les raisons qui ont conduit à ce changement - donc difficile à commenter - mais j’aimerais bien les connaître.

- Je te laisse le dernier mot, Benoît…
Je ne vais pas faire dans l’originalité mais merci à toi de mettre un peu de lumière sur la formation car les joueuses le méritent même si pour toi ce n’est pas toujours facile !

Merci Benoît pour ta disponibilité et rendez-vous samedi !

Jeudi 14 Mars 2019
Dominique B.

Lu 642 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.