Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

Coupe de France U18 : Le décrassage matinal du surlendemain avec Adèle DETCHART (Mondeville)



C'est donc samedi que s'est achevée ma saison 2018-2019 de basket côté Centres de Formation, catégories U18 et Espoirs, une saison terminée sur un dernier sprint de 14 matchs et 3.200 kilomètres de voiture en 15 jours tout pile. Mais franchement, ça en valait la peine !
Certes reste t'il encore la finale Espoirs de samedi prochain à Mondeville, finale d'accession attribuant outre le titre de Champion de France le ticket NF1 2019-2020 à Lyon - titulaire de la place cette saison - ou à Bourges - vainqueur du faux Final 4 Espoirs d'il y a 15 jours. Mais Mondeville, c'est tout de même bien loin et cher... hélas !
C'est donc sur le doublé des U18 de Mondeville justement que nous baissons le rideau, une nouvelle fois (comme la semaine dernière, lire par ici...) avec sa Capitaine Adèle DETCHART.

• Bonjour Adèle. C’est encore moi, ça va tu n’en as pas encore assez ?
Non je commence à m’habituer maintenant, j’ai le droit à une interview par semaine depuis 3 semaines 😉

• Pour tout te dire, je ne déteste pas et c'est une bonne habitude me semble t'il 😉 A froid, quelle est la plus belle de ces 2 victoires contre Lyon : la première de la semaine dernière parce que c’est le Championnat ou la seconde de ce week-end parce qu’elle confirme la première et que vous conservez votre Coupe de France ?
Les deux sont belles car elles nous apportent un titre ! Mais si je devais vraiment choisir, je dirais quand même la finale à Bercy car c’est une chance unique de jouer à notre âge dans cette salle... et de conserver notre titre !

• Avez-vous conscience tout de même que vous n’avez pas battu n’importe quelle équipe du championnat mais Lyon ?
Oui on en a tout à fait conscience. Lyon fait partie des meilleurs Centres de Formation de France. Mais sur cette finale on a prouvé que l’on était meilleures.

• Vous avez semblé ne ressentir ni joie ni émotion à la fin de la rencontre, la faute sans doute à l’écart acquis dès le départ. N’est-ce pas frustrant ?
L’année dernière, on a sauté de joie parce qu’il y avait beaucoup de suspens et de pression tout le match tandis que samedi non. Le plus difficile pour nous était de rester concentrées en deuxième mi-temps et de jouer jusqu’au bout pour nous, pour nos supporters et dans le respect de l’adversaire.

• Dessislava disait pourtant que vous aviez sans doute plus de pression car un titre à défendre. L’as-tu ressenti comme cela toi aussi ?
Oui c’est sûr qu’on avait un titre à conserver ! Après, je pense que c’est surtout Lyon qui avait tout à prouver puisqu'elles avaient une revanche à prendre par rapport à l’année dernière et au Final 4 U18. Nous étions prêtes à les affronter sans forcément de pression.

A quelques minutes de la fin, Adèle DETCHART peut rejoindre son banc le sourire au lèvres, avec le sentiment du devoir accompli et la Coupe dans la poche
A quelques minutes de la fin, Adèle DETCHART peut rejoindre son banc le sourire au lèvres, avec le sentiment du devoir accompli et la Coupe dans la poche
• Ne crains-tu pas que l’écart décrédibilise votre victoire alors que vous avez battu une grosse équipe de Lyon, ce qui en dit long sur votre niveau de jeu ?
Non, cette victoire de 35 points prouve que nous sommes de bonnes joueuses au service d’un collectif très fort, en défense comme en attaque.

• Ta médaille va rejoindre celle de la semaine dernière au mur de ta chambre, je suppose. Quelle sera la prochaine ?
J’espère celle d’un autre Final 4 ou de la Coupe de France de l’année prochaine.

• Quand on gagne la Coupe de France à Bercy, on fait le tour des boîtes de nuit jusqu’au lendemain. Mais ça c’est quand on a 18 ans ! A 15, 16 et 17 ans et avec ses parents pour la plupart, comment fête t’on la victoire à Paris ?
En sautant partout dans le vestiaire après le match avec les Filles et en allant dans un bon restaurant avec ma famille ensuite !

• Il y a eu Mc Do pour le titre en Championnat, pour le doublé c’est Mc Do pendant une semaine ?
Haha il faut que tu négocies ça avec Dessi !😅

• Début juin, ce sera l’Equipe de France U17. D’ici-là, quel est le programme d’Adèle DETCHART ?
Je vais continuer de m’entraîner normalement et réviser le bac de Français.

• Que faut-il te souhaiter ?
Justement, de réussir mon bac de français 😁

• Tu as l’habitude maintenant : je te laisse le dernier mot, Adèle…
Merci de m’avoir accordé autant de temps ! Et de nous avoir suivies pendant ces 3 week-ends ! Et à l’année prochaine j’espère !

Ça a été un vrai plaisir tout comme ce sera un autre plaisir de te retrouver la saison prochaine ! Bon bac et bon travail avec les U17 France !

Mardi 14 Mai 2019
Dominique B.

Lu 291 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.