Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

Final 4 Espoirs : Le BLMA veut sa revanche de 2023 et Angers sa médaille. Mondeville prépare Roquebrune



Débutons par un petit coup de gueule : les salles Jacques-MILLOT, Belle-Beille, Bergson et Jean-MONNET ayant été réquisitionnées pour l'organisation des Finales Nationales U15, la salle Jean-Bouin étant a priori en contrôle sanitaire (même s'il semble que les pros y jouent ou s'y entraînent), c'est finalement salle de l'Europe que ce Final 4 Espoirs se trouve rejeté. Certes c'est la salle dans laquelle évoluent les Espoirs locaux mais c'est une salle multisports (donc multilignes), non dotée d'un parquet. Pour couronner le tout, on a visiblement jugé qu'afficher les numéros des joueuses et les fautes individuelles sur le panneau d'affichage était optionnel ! Un peu léger tout de même. Ah j'oubliais : le score affiché à l'envers sur le panneau... Seul véritable point positif : les stats. Merci pour ça.

C'est donc dans une salle de l'Europe pleine à craquer (500 spectateurs enviorn) que le BLMA a affronté Angers. Et que le BLMA a vaincu Angers après 40 minutes d'une rencontre qui n'aura pas atteint les sommets techniques mais qu'il fallait savoir gagner. C'est d'ailleurs ce que retiendra Damien LEROUX à l'issue de la rencontre : "Même si quand on joue on veut bien jouer et gagner, il faut d'abord gagner quand on arrive là. Et on a réussi à gagner".
Alors qu'est-ce qui a fait la différence me direz-vous ? Honnêtement, pas grand-chose... L'écart de 9 unités au buzzer final est le plus gros écart de la rencontre qui a plutôt vu les deux équipes naviguer avec un écart entre 3 et 5 points dans un sens ou dans l'autre. Peut-être est-ce en partie l'expérience qui a aussi payé dans l'emballement final, les héraultaises étant légèrement plus âgées que leur adversaire du jour avec 3 "2004" et 4 "2005" contre respectivement 1 et 3 ? Ecoutons cette fois l'analyse de Johanna COURTINOVIS sur le sujet : "Il y avait juste une petite place pour passer et c'était à celui qui arriverait à s'engager dans cette brêche. Avec aussi un petit peu de talent individuel et de physique, le BLMA a très bien géré le rebond offensif dans le dernier quart."

En fait, le BLMA aura mené pendant la grande majorité du temps dans cette rencontre, ne courant après le score qu'entre la 14ème (20-21 sur un 0-5 signé Emma BEAUCLAIR, Jade BAYSSIERE et Cindy PERDRIAU au lancer) et les environs de la 22ème à 32-35 (tir au-delà de l'arc signé Emma BEAUCLAIR). Et s'il s'est aussi fait un peu peur dans la dernière ligne droite avec le retour de l'UFAB de 44-38 à 46-46 sur une série de 8 lancers-francs (Jade BAYSSIERE, Eva AGBA et Heather COUDERC par deux fois) ou encore de 58-53 à 58-59 sur un 0-6 signé Heather COUDERC, Margot OUNOUNOU et Eva AGBA, il y a toujours eu une Zélie TISSOT ou une Anouk BRUN pour rentrer un 3-pts "qui fait du bien" sur la zone angevine, une Merveille LOKOKA pour prendre 3 rebonds offensifs dans le money-time, une Elena ZEMOURA pour ajouter elle aussi 3 interceptions à son compteur dans la même période ou encore une Léa DJOKO précieuse dans toutes les colonnes de la feuille de stats.
Seule ombre au tableau de cette qualification pour la finale : la blessure d'Enola ONGOLY au buzzer de la 20ème...

> Quelques photos de la rencontre par ici...

BLMA 69 - Angers 60 (17-11, 13-21, 20-15 et 19-13)
Pour le BLMA : MARTIN 5 pts, TISSOT 7 pts, ZEMOURA 7 pts, DJOKO 12 pts et LOKOKA 17 pts puis BRUN 12 pts, LARCHEVEQUE 2 pts, KEITA 2 pts, ONGOLY 2 pts, MICHEL 2 pts, TAGAYI 1 pt et TRAORE
Pour UFAB 49: BEAUCLAIR 7 pts, COUDERC 12 pts, BROSSET 5 pts, PERDRIAU 3 pts et OUNOUNOU 14 pts puis NGUINABE 4 pts, CHAUVELON 5 pts, AGBA 6 pts, BAYSSIERE 4 pts, CIMMER et BONETT. DONNARD dnp
Malgré la défense d'Heather COUDERC, c'est le BLMA de Merveille LOKOKA qui s'envole et se qualifie face à Angers
Malgré la défense d'Heather COUDERC, c'est le BLMA de Merveille LOKOKA qui s'envole et se qualifie face à Angers

Les réactions

Damien LEROUX (coach BLMA) : "Même si ça a été parfois un peu brouillon, o,n a réussi à gagner et ça c'est très bien quand on arrive là. Tout n'est pas à jeter non plus parce que même si on a du mal à traverser les temps faibles - il faut vraiment qu'on apprenne là-dessus - on n'a jamais lâché dans ces moments-là et on est toujours revenu. Angers joue très bien au basket je trouve et elles l'ont confirmé encore aujourd'hui. Elles se passent bien la balle, elles tirent, elles donnent des ballons à l'intérieur, c'est un jeu que j'aime beaucoup. Qu'est-ce qui fait la différence ? Un ou deux moments décisifs qu'on gère mieux mais je n'ai pas encore assez de recul pour te dire plus précisément."

Johanna COURTINOVIS (coach UFAB 49) : "Grosse déception, non. Déception en revanche oui parce qu'il y avait une petite place pour passer. La gestion des rebonds offensifs du BLMA nous a fait mal dans le dernier quart. Mais j'espère surtout que tout le monde a pu voir aujourd'hui que si on était là, ce n'était pas une question de chance ou de hasard. C'est pour ça que je ne suis pas trop déçue : tout le travail qu'on a fait depuis le début de l'année, toutes les valeurs qu'on essaye de leur apprendre en tant que jeunes futures professionnelles du basket, ne pas lâcher, jouer avec ce que l'on sait faire, ça s'est vu aujourd'hui. Je le redis, c'est un groupe valeureux qui n'a pas souvent été reconnu durant la saison pour son talent collectif. Quand on regarde les Centres de Formation, on s'attend toujours à voir des Marine JOHANNES mais des JOHANNES, il n'y en a que très peu. Les Filles des Centres ont vocation à aller alimenter les équipes de NF2, NF1 ou Ligue 2 et elles auront besoin d'une identité collective. J'espère que tout cela on l'a bien vu. Maintenant, on ne va pas non plus se satisfaire de cette performance parce que le résultat n'est pas pris. On va tout faire pour aller chercher cette 3ème place demain !"

Villeneuve d'Ascq, Champion de France en titre, ayant écarté les Flammes Carolo dans l'autre demi-finale (des Flammes particulièrement jeunes puisque seules 2 "2005" figurent à l'effectif), la finale de ce Final 4 nous offira donc ce jeudi la revanche de la finale 2023 (lire par ici...)

Charleville Flammes Carolo 71 - Villeneuve d'Ascq 84 (19-19, 12-21, 26-22 et 14-22)
Pour Charleville Flammes Carolo : NGANFINA 20 pts, PRUVOST 16 pts, RODRIGUEZ 2 pts, KESSLER 12 pts et LUTBERG 10 pts puis LEROUGE 3 pts, RASOLOFOSON 2 pts, KOFFI 2 pts, SONTIA ZUTSOP 4 pts, ARTAUD, PAQUIN et HAMLIL
Pour Villeneuve d'Ascq : CAUSEUR 21 pts, PINEL 14 pts, ABRAHAM 17 pts, BOUGOUHA 7 pts et LUTBERG 10 pts puis NADOU LAWSON 2 pts, GAUFFRENET 4 pts, LE GUEN 4 pts, ZONZON 3 pts, MOMO NAGUE 2 pts et BOBOZO

Jeudi 9 Mai 2024
Dominique B.

Lu 1260 fois
Notez




Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du basketteuses.info et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.