Le site consacré essentiellement aux équipes U18 et Espoirs... mais pas que !

U18 : Dimanche comme samedi...



Les positions acquises rendant l'enjeu sportif proche du néant, les absences (India FARCY, Loubna BELABBAS ou Elyah KIAVI), le contexte au lendemain d'un match à enjeu à Bourges : on se doutait bien que le match retour entre le BLMA et le FC Lyon ASVEL n'allait pas être du même tonneau que l'aller qui avait vu Les héraultaises étriller leurs homologues rhodaniennes sur le score de 77 à 49 après avoir compté près de 40 points d'avance (lire par ici...). D'ailleurs le groupe lyonnais était lui aussi modifié puisque réduit à 8 unités dont 5 rescapées du 13 octobre.
Ce que l'on n'avait pas prévu en revanche, c'est l'énorme match de Carla LEITE, tout simplement royale des deux côtés du terrain. Et si la demoiselle n'a pas battu le BLMA à elle seule, j'aimerais bien avoir l'évolution des scores avec ou sans elle tant son impact points/rebonds/passes a été dimensionnant. Tout ça en faisant jouer les autres, un pur bonheur.

4-0 puis 13-4 avec déjà 8 points de la numéro 4 lyonnaise : la messe était dite au bout de 3 minutes de jeu. Et il n'y a guère que quand Earvin SCHNEIDER décide de la mettre quelques minutes sur le banc que les lattoises parviennent à donner un petit côté acceptable à cette rencontre. Pour le reste, tout n'aura été qu'alternance de mauvais choix, de mauvais tirs ou - tout de même - de manque de réussite. Un poste 1 archi-dominé, des rebonds laissés à l'abandon, un manque de combativité et un non respect des consignes ayant entraîné un inhabituel et sonore coup de gueule de Léo BOUTEILLER en plein match : rien n'y était plus aujourd'hui que la veille.

A +21 à la 30ème (53-32, Clara LATIL) et +26 à la 35ème (60-34 Clarisse VERGIAT, soit vous aurez fait le compte vous-même 10 points en 15 minutes pour les visiteuses, on craint même la perte symbolique du pointaverage pourtant de +28 au moment du coup d'envoi mais fort heureusement Lyon n'en veut pas et les rotations combinées à une "bonne" gestion de la fin du match permet à Romane COSTA puis Jade MARMILLOD de donner une tournure plus "acceptable" à la défaite et même de remporter le dernier quart. Score final 65-46.

Carla LEITE aura été le phare de son équipe et le bourreau, presque à elle toute seule, d'un bien pâle BLMA
Carla LEITE aura été le phare de son équipe et le bourreau, presque à elle toute seule, d'un bien pâle BLMA
Dur week-end pour le BLMA, dans le mythique Prado hier et sous les yeux de Cathy MELAIN aujourd'hui. Souhaitons que cette double gifle s'avère salutaire pour nos deux équipes qui nourrissent, légitimement contrairement à ce que laissent penser ces résultats, quelques ambitions. Rien n'est perdu si ce n'est ces deux rencontres, il suffit juste de savoir en tirer les conclusions.

PS : Perdu pour perdu, je profite de l'occasion pour passer un petit coup de gueule de fin de week-end : le comportement et la manière d'être en dehors du terrain sont aussi importants que sur le terrain. C'est mon côté vieux-jeu et je n'en dirai pas plus ici mais c'est dit et ceux qui veulent en savoir plus sauront poser les questions...

FC Lyon ASVEL 65 - BLMA 46 (23-15, 13-9, 17-8 et 12-14)
Pour le FC Lyon ASVEL : FAIVRE 2 pts, VERGIAT 12 pts, LEITE 22 pts, TSHIBUABUA 6 pts et CAMARA SAKO 6 pts puis MOUYOKOLO 6 pts, DIBANZILUA 5 pts et LATIL 6 pts
Pour le BLMA : R. COSTA 7 pts, ZEMOURA 10 pts, MARMILLOD 7 pts, N. COSTA 4 pts et LOKOKA 8 pts puis NIANG 3 pts, DIAS 7 pts et LOKOKA

Lundi 9 Décembre 2019
Dominique B.

Lu 999 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.